Formule 1

Isola tempère les problèmes d’adhérence rencontrés en Turquie

Le directeur de Pirelli estime que "ce n’était pas dramatique"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 novembre 2020 - 12:38
Isola tempère les problèmes d’adhérence

Mario Isola, le directeur de Pirelli, a pris la défense du circuit d’Istanbul après que celui-ci a posé au dernier moment un tout nouvel asphalte sur sa piste. L’Italien comprend les raisons des promoteurs mais reconnaît que cela a joué sur la tenue du week-end.

"Je pense qu’ils voulaient faire un nouvel asphalte pour donner une meilleure impression" note Isola. "Un circuit semble plus beau s’il a une nouvelle surface donc je comprends pourquoi ils l’ont fait."

"Cela faisait longtemps que la Formule 1 avait été là-bas. Quand vous mettez une nouvelle couche d’asphalte, il y a toujours de l’huile dedans et quand il pleut, cela fait remonter l’huile et ça rend la piste glissante."

Il a toutefois tenu à minimiser l’impact sur le pilotage. Isola visiblement que les pilotes ont exagéré les problèmes d’adhérence rencontrés au cours du week-end, y compris sur piste sèche le vendredi matin en essais libres.

"Il n’y avait pas beaucoup de grip, mais selon moi ce n’était dramatique. Les conditions de piste ont créé un défi supplémentaire pour les pilotes et les ingénieurs. Cela a peut-être rendu la compétition encore plus intéressante."

Circuits

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less