Formule 1

Red Bull va être forte, Ferrari doit se reprendre vite selon Hakkinen

Pour lui, la consigne d’équipe donnée à Leclerc était étonnante

Recherche

Par A. Combralier

20 mars 2019 - 18:25
Red Bull va être forte, Ferrari doit (...)

Si Max Verstappen a pu devancer Charles Leclerc en qualifications, et les deux Ferrari en course, c’est certainement en grande partie grâce aux progrès de l’unité de puissance Honda. Helmut Marko a même confié que c’était davantage le châssis Red Bull que le moteur japonais qui ralentissait désormais les Autrichiens…

Mika Hakkinen a été, lui aussi, impressionné par les progrès de Honda. Après tant de saisons de déboires, il était certes grand temps…

« Tout le monde sait à quel point il est difficile d’avoir du succès en F1, et Honda en particulier. Ils seront très heureux de ce podium pour leur premier week-end avec Red Bull. Cela leur a pris quatre années difficiles de développement, et le fait que Max Verstappen a obtenu ce podium en dépassant Sebastian Vettel, était assez spécial. Il est clair que Red Bull-Honda sera une force sur laquelle il faudra compter cette année. »

A l’inverse de Red Bull-Honda, Ferrari a grandement déçu. La Scuderia a semblé particulièrement impuissante en course.

« Après être apparue comme l’écurie dominatrice des essais de pré-saison » poursuit Hakkinen, « Ferrari a connu une course décevante à Melbourne. L’un des problèmes avec les essais de Barcelone, c’est que ce circuit a une combinaison unique de virages à basse, moyenne et haute vitesse. Mais tous les circuits ne sont pas comme cela. A Melbourne, il y a plusieurs virages lents à 90 degrés, comme les virages 3, 13 et 15, et Ferrari a semblé souffrir pour trouver de l’adhérence. La surface de la piste était aussi très différente de celle de Barcelone. »

« Il était intéressant de voir que Charles Leclerc était plus rapide que Sebastian Vettel dans les derniers tours de la course, et qu’il aurait pu, probablement, le dépasser, s’il n’avait pas reçu de consigne d’équipe. Nous nous attendions à ce que Charles Leclerc défie Sebastian Vettel plusieurs fois cette année, mais avoir des consignes d’écurie dès la première course, c’était inattendu. Sebastian le reconnaîtra plus que quiconque. Ferrari doit vite se reprendre. »

Le week-end d’une autre écurie dotée d’un moteur Ferrari, Haas F1, a lui été plus particulièrement réussi, en dépit de l’abandon de Romain Grosjean.

« La bataille en milieu de grille semble très serrée, avec Haas, Renault, Alfa Romeo, Racing Point et Toro Rosso, qui ont tous l’air solides. La 6e place de Kevin Magnussen avec Haas était une excellente performance, tandis que Nico Hulkenberg fut un solide 7e pour Renault. »

« Je suis sûr que Daniel Ricciardo réfléchit déjà à la sagesse de son départ de Red Bull. Un tour après son abandon, son ancien coéquipier Max Verstappen dépassait Sebastian Vettel pour la troisième place. »

« Il était aussi formidable de voir Kimi Räikkönen marquer quatre points pour sa première course avec Alfa Romeo. L’équipe semble confiante : il y aurait plus de performance à venir de la voiture. La vaste expérience de Kimi, combinée à la solidité du package technique de l’équipe, produit déjà des résultats. »

Mika Hakkinen a enfin eu un mot pour son ancienne écurie fétiche…

« Lando Norris, pour McLaren, s’est qualifié à la 8e place pour son premier Grand Prix : une performance vraiment solide du jeune Britannique, et un boost important pour McLaren. Même s’il a perdu des places au départ de la course. Ce week-end a montré que McLaren avait fait un bon pas en avant. Ils seront dans la bataille pour les points à partir de maintenant. »

Ferrari

Red Bull

expand_less