Formule 1

Malgré les budgets plafonnés, Hakkinen prédit que les écuries de pointe domineront toujours en F1

Il approuve cependant la philosophie du règlement 2021

Recherche

Par A. Combralier

11 novembre 2019 - 15:02
Malgré les budgets plafonnés, Hakkinen

Le règlement 2021, financier, sportif et technique, a ainsi été approuvé par la FIA, la FOM et surtout les équipes. Il prévoit un grand bouleversement du sport d’ici 2021, avec l’introduction des budgets plafonnés ou le retour de l’effet de sol.

Mika Hakkinen qualifie le résultat final de « très spécial », mais estime que la FIA et la FOM ont réussi un grand pas dans la bonne direction.

« L’objectif de faciliter les dépassements, de permettre aux F1 de se suivre de plus près, est le bon, et les chiffres divulgués montrent que nous devrions être en mesure de voir des batailles bien plus rapprochées. »

Le double champion du monde finlandais, qui a travaillé sous la direction d’Adrian Newey chez McLaren, en a dit plus sur ce problème d’air propre et d’air sale qui empoisonne les dimanches de course.

« Il est parfois difficile pour les fans d’imaginer à quel point il est difficile de suivre une autre F1, en raison des turbulences d’air. A mon époque, l’aérodynamique était déjà assez sensible. Vous pouviez vraiment sentir la perte d’appui quand l’air, devant vous, était perturbé. »

« De nos jours, l’aérodynamique est encore plus sophistiquée et sensible, donc rouler près d’une autre voiture cause une chute de la performance aérodynamique, ce qui vous fait plus user vos pneus. Or, en cette période où l’usure des pneus peut être si critique, ce n’est pas une bonne situation. »

« Si la F1 réussit à résoudre ce problème avec ce design futuriste, avec un aileron avant simplifié, une monoplace conçue pour rendre bien plus efficient l’écoulement de l’air, nous devrions voir des batailles bien plus rapprochées, et plus de dépassements. Les nouvelles voitures auront aussi des roues 18 pouces bien plus grandes, ce qui devrait aider les équipes plus petites, parce qu’en raison de la complexité des pneus actuels, c’est un domaine majeur pour le développement. »

Le règlement financier a lui aussi évolué en profondeur, avec l’introduction des budgets plafonnés qui concerneront surtout les écuries de pointe.

« Les équipes plus petites ont déjà du mal à atteindre ces 175 millions de dollars » rappelle en effet Mika Hakkinen. « Donc nous devrons attendre pour voir à quel point ces budgets plafonnés fonctionnent pour rendre le sport plus équitable. »

« Je m’attends tout à fait à ce que les équipes plus importantes continuent à remporter des courses et des titres ; mais peut-être que nous verrons 3 ou 4 équipes gagner de manière plus régulière, ce qui sera un bon pas en avant pour le sport. »

« La domination de Mercedes a rendu le sport plus prévisible, mais cette saison, nous avons vu deux autres équipes gagner, et beaucoup de courses serrées et intéressantes depuis la trêve estivale. »

FOM (Liberty Media)

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less