Formule 1

Anthony Hamilton pousse aussi pour que son fils reste jusqu’en 2025 en F1

Pour effacer les records de Michael Schumacher

Recherche

Par A. Combralier

11 novembre 2019 - 14:29
Anthony Hamilton pousse aussi pour (...)

Après l’obtention de son 6e titre mondial, Lewis Hamilton a clairement annoncé que son « chef d’œuvre » en F1 était encore inachevé et qu’il comptait être un « pionnier » du nouveau règlement 2021. Autrement dit, le Britannique devrait bien prolonger pour plusieurs années sa présence en Formule 1. Toujours avec Mercedes ? Avec Ferrari ?

Anthony Hamilton n’a pas encore la réponse maisil pousse lui aussi clairement pour que son fils continue plusieurs saisons encore, afin d’effacer tous les records de Michael Schumacher. Anthony espère ainsi convaincre son fils de rester cinq ou six années supplémentaires en F1, jusqu’à l’âge de 40 ans donc – celui que vient d’atteindre Kimi Räikkönen chez Alfa Romeo Racing.

« Cinq ou six ans, je le pousse vers cela ; j’ai dit à Lewis : tu dois juste continuer aussi longtemps que tu prendras du plaisir. Maintenant je ne sais pas s’il voudra tenter le pari avec une autre équipe. Et si ton corps peut le gérer, alors formidable, mais du moment que tu ne prendras pas de plaisir, alors, tu sauras que c’est à ce moment que tu devras partir. »

« Mais il adore ce sport. Son régime végétarien marche vraiment pour lui, ça a marché pour bien d’autres sportifs par le passé. Mais la clef, c’est probablement quand il quitte le circuit, il rentre alors chez lui pour faire probablement tous ces trucs autour de la mode ou d’autres choses. Il ne va pas se concentrer sur le sport auto jusqu’à ce qu’il doive retourner à l’usine ou au circuit. Et je pense que c’est ce lui permet de rester frais et en bonne forme. »

Le secret de la constance de Lewis Hamilton tient, toujours selon son père, à une autre clef : sa prudence légendaire au moment des départs, qui lui a permis de finir dans les points à chaque reprise cette saison, à l’inverse d’autres concurrents (Sebastian Vettel, Charles Leclerc, Max Verstappen…).

« En karting » explique le père Hamilton, « au premier virage, beaucoup de gamins se percutent et sortent du circuit, et perdent ainsi des places. J’avais l’habitude de dire à Lewis, écoute, dès que tu touches un autre kart, tu perds des places, donc laisse toujours de l’espace et ne touche personne, parce quel serait l’intérêt ? Tu es supposé gagner des places, pas en perdre. Et il a gardé le même comportement aujourd’hui. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less