La FIA va-t-elle être plus stricte sur les évolutions moteur ?

Alpine F1 le pense après de nombreuses requêtes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 janvier 2023 - 14:57
La FIA va-t-elle être plus stricte (...)

Malgré le gel des moteurs, les équipes de F1 ont demandé beaucoup de modifications sur les blocs propulseurs de leurs monoplaces. Bruno Famin, le directeur exécutif d’Alpine F1, révèle que les teams ont soumis plusieurs dizaines de requêtes, mais que tous les autrs teams en étaient informés en temps réel.

"Je pense que le processus en 2022 avec la FIA et les autres constructeurs était plutôt bon. Au moins, il était transparent, donc tout le monde connaissait les demandes des autres, et c’est très bien" juge Famin, qui rappelle le rôle joué par le nouveau règlement sur la fragilité des moteurs.

"En 2022, c’était assez tolérant. Je pense que c’était tout à fait normal parce que tout le monde était affecté par des problèmes de fiabilité. Je pense que nous avons eu 30, 40, 50, 60, 70 demandes de différents constructeurs, donc tout le monde a été affecté par ce type de problème."

Celui qui a travaillé à la FIA par le passé s’attend à la voir devenir plus stricte avec des demandes à l’avenir, sans en être sûr : "Je m’attends à ce que la FIA soit un peu plus stricte à l’avenir, mais je n’ai pas d’informations."

"Qu’est-ce qu’un problème de fiabilité pure ? C’est une question à laquelle nous ne pouvons pas répondre car le problème de fiabilité cache souvent un gain de performance potentiel."

"Si vous avez un problème avec la pompe à eau, comme ce fut le cas en 2022, il s’agit clairement d’un problème de fiabilité pure : il n’y a aucun intérêt à utiliser une autre pompe à eau. Mais si vous devez changer le matériau des segments de piston pour avoir quelque chose de plus fort, pour avoir plus de puissance, où est la limite ?"

FIA

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos