Formule 1

Wolff est confiant pour les Accords Concorde malgré la date limite

Ceux-ci seront validés, avant ou après

Recherche

Par Olivier Ferret

10 août 2020 - 14:58
Wolff est confiant pour les Accords (...)

L’affaire de la légalité de la Racing Point a fait les gros titres du week-end du 70e Anniversaire de la F1, alors que plus de la moitié des équipes n’étaient pas satisfaites par le verdict rendu.

Celle-ci pose toutefois un second problème d’ordre plus général pour Liberty Media, la FOM et la FIA, celui des Accords Concorde. En effet, ceux-ci, censés régir l’aspect financier de la F1 à partir de 2021, doivent être signés avant le 12 août, mais Toto Wolff se veut confiant quant à la possibilité d’un accord, y compris si celui-ci est trouvé après la date limite initiale.

"Ce que la FOM veut réaliser, c’est ne pas traîner plus longtemps encore sur ce sujet," explique Wolff.

"Et ils ont donné cette date limite et nous ont clairement indiqué que nous devons nous entendre et signer les Accords Concorde."

"Je ne pense pas que si quelqu’un ne parvient pas à respecter la date du 12 août, ou si les grands constructeurs ont besoin de plus de temps, cela va être un problème."

"Je comprends parfaitement la position de Chase Carey face à Liberty Media et ses actionnaires pour régler cet accord. C’est notre sport et nous devons trouver des solutions. C’est un partenariat, ils ont besoin des équipes et nous avons besoin d’un solide détenteur de droits commerciaux."

"Donc, comme je l’ai dit, je sais pourquoi ils ont tracé une ligne dans le sable pour que tout le monde agisse. Et je pense qu’ils ont assez bien réussi dans leurs négociations. Mais je ne sais pas quand ce processus se finira, dans un jour, deux ou dans quelques semaines."

F1 - FOM - Liberty Media

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less