Szafnauer : Piastri n’a pas respecté ’la seule chose que nous demandions’

Le directeur d’Alpine F1 ne comprend pas ce départ

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 septembre 2022 - 12:20
Szafnauer : Piastri n'a pas (...)

Au lendemain de la victoire de McLaren F1 devant le CRB (conseil de reconnaissance des contrats), et de la titularisation d’Oscar Piastri dans l’équipe de Woking l’année prochaine, Otmar Szafnauer joue toujours la surprise.

Le directeur d’Alpine F1 s’étonne de la décision du jeune Australien, et rappelle que l’équipe a respecté tous ses engagements envers lui. Le Roumain constate que l’inverse n’est pas vrai, et déplore donc cette décision de rompre les engagements.

Malheureusement, on lit dans ses propos que les accords entre Alpine et Piastri étaient majoritairement tacites, et possiblement oraux. Or, on a appris hier, ce que ne nie pas Szafnauer, que l’équipe n’avait rien validé de contractuel avec l’Australien depuis le mois de novembre.

"Nous avions ce qu’on appelle des conditions générales. Nous avons fait plus que ce que nous avions dit que nous allions faire. Y compris 3500 km dans la voiture de l’année dernière, en faisant de lui notre pilote de réserve" rappelle Szafnauer.

"Et lorsque McLaren et Mercedes ont demandé si nous pouvions le partager comme pilote de réserve parce qu’ils n’en avaient pas, nous leur avons permis de le faire. Nous l’avons payé. C’est notre loyauté envers Oscar."

"Même s’il y a une faille et qu’il y a quelque chose qui va à notre encontre, nous avons exécuté le contrat que nous pensions avoir, et même plus. Et la seule chose que nous demandions à Oscar dans ce contrat, c’est d’être un pilote Alpine, ou d’être placé ailleurs pour 2023 et 2024. Et ça, il ne l’a pas fait."

"C’est facile de blâmer les gens qui ne sont plus là"

Szafnauer confirme que le problème contractuel d’Alpine F1 avec Piastri remonte bien au mois de novembre 2021, à l’époque où il n’était pas encore dans l’équipe. Cependant, il ne blâme pas ses prédécesseurs, d’autant qu’il aurait pu vérifier ce qu’il en était des contrats en cours, à son arrivée en février.

"Tout cela est arrivé en novembre de l’année dernière. C’est facile de blâmer les gens qui ne sont plus là. Mais ce n’est pas mon style. La bonne chose à faire est de regarder ce qui s’est passé, de comprendre quelles étaient les lacunes et de les corriger pour l’avenir."

Il ne s’inquiète pas des dommages que cela pourrait causer à l’image d’Alpine, assurant que celle-ci dépend "de ce qui se passe en piste et de nos performances. On va faire du mieux possible, pas seulement cette année, mais nous continuerons à faire progresser l’équipe."

Alpine F1 veut se développer et recruter un bon pilote

L’équipe française affiche de bonnes performances en piste, étant désormais la quatrième force nette au championnat, et Szafnauer assure que cela va continuer : "Nous sommes en pleine campagne de recrutement, nous dépensons de l’argent pour des outils, nous comprenons ce qu’il faut pour rivaliser parmi les trois meilleurs."

"C’est notre but, avec l’objectif de remporter un championnat du monde dans cinq ans. Nous devons mettre les bases en place pour que cela se produise, et nous sommes en train de le faire. La meilleure chose pour l’image d’Alpine est de gagner sur la piste, et c’est ce que nous allons essayer de faire."

Désormais, l’objectif pour Alpine est de valider la signature d’un remplaçant à Fernando Alonso et Piastri. Pierre Gasly est le favori, si Alpine et AlphaTauri parviennent à s’entendre. Les noms de Théo Pourchaire, Daniel Ricciardo et Mick Schumacher circulent également.

"Je pense que nous avons la chance d’avoir une grande demande pour nos places, donc nous allons prendre un peu de temps et réfléchir. Nous avons eu 14 demandes, 14 pilotes intéressés. Bien entendu la liste doit se réduire. Nous allons la réduire la semaine prochaine."

"Mais c’est comme pour tout le monde : vous voulez le pilote le plus rapide que vous devez obtenir, un qui a de l’expérience, de la constance et de la vitesse. Donc nous allons regarder qui est disponible pour remplir ce rôle".

Alpine F1 Team - Renault

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos