Schumacher défend la FIA et les commissaires de Monza

Le pilote Haas F1 juge que "la bonne décision" a été prise

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 septembre 2022 - 14:08
Schumacher défend la FIA et les (...)

Depuis dimanche, le débat fait rage autour de la fin de course sous voiture de sécurité à Monza. Mick Schumacher espérait profiter de la dernière relance pour inscrire des points, mais il se range du côté des défenseurs de la prudence dans ce genre de situations.

"C’était vraiment une bonne course mais, malheureusement, je n’en ai rien tiré" regrette Schumacher. "Je pense que les points étaient possibles, et surtout une fois que la voiture de sécurité est sortie, je me suis dit ’ok, je suis en position pour quelques points’. Mais néanmoins, si c’est pour la sécurité, c’est la bonne décision. C’est sûr, je vais la respecter, et nous avons montré nos performances."

Le pilote Haas F1 est en tout cas clair sur une chose, il ne faut pas absolument pas négliger la sécurité des commissaires, qui doit passer avant toute tentative de relance pour le spectacle : "Je ne sais pas dans quel état était la voiture, si elle était dans un état dangereux."

"Bien sûr, je comprends que les commissaires ne veuillent pas vraiment être électrocutés. Je ne le voudrais pas non plus, donc je respecte vraiment cela. C’est la décision du directeur de course et de la FIA de prendre cela et de le respecter."

Haas F1

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos