Rosberg se demande encore comment Alpine F1 a pu perdre Piastri

"Vous devez rendre le contrat solide comme un roc pendant 5 à 10 ans"

Recherche

Par Franck Drui

15 septembre 2022 - 14:57
Rosberg se demande encore comment (...)

Le champion du monde F1 2016, Nico Rosberg, ressent une certaine sympathie pour Alpine F1 à propos de ce qui s’est passé avec Oscar Piastri, mais a déclaré qu’il s’agissait après tout d’une entreprise et qu’elle ne doit pas échapper aux règles habituelles de bonne gestion de son personnel.

Les directeurs d’Alpine ont accepté qu’ils doivent tirer des leçons de la façon dont ils gèrent les contrats avec leurs pilotes à l’avenir, mais Otmar Szafnauer comme Laurent Rossi ont clairement exprimé leur déception face au manque de loyauté et d’intégrité de Piastri, qui a signé chez McLaren.

"Bien sûr, j’ai de la sympathie pour eux," confie l’ancien pilote Mercedes F1.

"Déjà car ils ont abordé toutes les questions d’éthique et de valeurs. Mais comme nous le savons, c’est aussi une entreprise, et pour Oscar, quand l’occasion s’est présentée, il l’a saisie. Si vous avez une proposition de baquet chez McLaren et rien de ferme à côté, en tant que jeune pilote, vous devez y aller."

"Vous ne pouvez pas simplement attendre chez Alpine F1 et voir ce que Fernando Alonso va faire et voir ce qu’ils décident. Surtout si la porte proposée était celle d’un prêt à Williams pendant un ou deux ans."

À ce stade, Rosberg dit qu’Alpine doit se reprocher de ne pas avoir verrouillé Piastri avec un contrat "solide comme un roc".

"C’est une erreur sur du côté juridique chez Alpine. Quand vous avez un jeune pilote comme ça, vous devez rendre le contrat solide comme un roc pendant 5 à 10 ans si vous investissez autant d’argent, et je ne peux pas croire qu’ils aient laissé de tels échappatoires. C’est fou."

Pour Jenson Button, qui s’exprimait aux côtés de Rosberg, toute la vérité n’a certainement pas été dite dans cette histoire.

"Il y a toujours deux côtés à chaque histoire et entendre les commentaires de Piastri sur la façon dont cela s’est passé avec l’équipe Alpine, on se dit "oh, d’accord, je comprends en quelque sorte maintenant’."

"Et puis vous avez Laurent Rossi qui affirme que Piastri a eu plusieurs propositions de contrat et que Piastri a fait trainer les choses. Pour signer avec McLaren ? Piastri comprend que McLaren est une équipe pour l’avenir. Et je pense que c’est vraiment le cas."

McLaren

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos