Alfa Romeo ne veut pas ’sauter d’une équipe à l’autre’ en F1

Imparato explique la réflexion pour l’après-Sauber

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 septembre 2022 - 15:43
Alfa Romeo ne veut pas 'sauter (...)

Alfa Romeo F1 cessera d’exister en tant que tel en fin d’année 2023, le contrat avec Sauber prenant fin à cette date. Mais le constructeur automobile, qui va accélérer son électrification, n’exclut pas de revenir avec une autre équipe.

Comme l’explique son PDG, Jean-Philippe Imparato, la marque souhaite évaluer son engagement dans les prochains mois. En attendant, l’objectif est de finir en beauté la collaboration avec Sauber, et les rapports avec Finn Rausing, propriétaire, et Frédéric Vasseur, directeur, sont au beau fixe.

"Nous sommes dans une période où le monde automobile évolue à une vitesse incroyable" a déclaré Imparato. "À partir de 2025, tous nos nouveaux modèles seront électriques, et nous aurons une production entièrement électrifiée à partir de 2027, à l’exception de deux offres hybrides."

"Il est crucial pour nous d’être libres de faire toutes les évaluations nécessaires avant 2024, et pour l’instant, rien n’est exclu. Nous sommes très heureux de la relation que nous avons avec Sauber. Avec Finn et Fred, nous nous parlons toutes les semaines, et nous avons encore 18 mois de collaboration devant nous."

"Nous avons eu et continuons d’avoir un excellent rendement dans cette opération, je crois que c’est proportionnellement le plus élevé du paddock, et cela grâce à l’idée que Sergio Marchionne a eue il y a cinq ans."

Un avenir qui se décidera au premier semestre 2023

Imparato précise que le constructeur aimerait avoir une relation durable en cas de réengagement en F1, possiblement avec Haas F1 puisque l’idéal serait que l’équipe soit motorisée par Ferrari : "Je ne vois pas Alfa Romeo s’engager dans un championnat qui ne correspond pas à notre histoire, mais sinon tout sera évalué."

"Nous aimons la Formule 1, mais nous ne voulons pas sauter d’une équipe à l’autre, ni penser à des contextes dans lesquels Alfa Romeo n’a pas de tradition, pour le reste tout sera pris en compte et nous déciderons dans la première moitié de l’année prochaine."

De son côté, Sauber prépare un avenir probable aux côtés d’Audi, mais n’a pas abandonné Alfa Romeo de manière inattendue : "Le renouvellement avec Sauber pour la saison 2023 a été signé en juillet. Nous avions déjà une idée de ce que pourrait être le scénario, nous n’avons pas été pris au dépourvu."

"Nous voulons simplement que tout soit sur la table, et en vue de 2024, nous évaluerons tous les programmes possibles. Les lignes directrices à respecter sont au nombre de trois : l’italianisme, l’esprit sportif et la tradition. Après cela, tous les scénarios sont ouverts."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos