La F1 testera les composés obligatoires en Q1, Q2, Q3 lors de deux qualifs en 2023

Une réduction du nombre de pneus en vue pour l’écologie

Recherche

Par Olivier Ferret

29 juin 2022 - 18:24
La F1 testera les composés obligatoires

Le règlement révisé pour la séance de qualification de Formule 1 de 2024 sera testé lors de deux Grands Prix en 2023.

Dans le format modifié, la structure de la séance de qualification en trois parties restera inchangée en termes de durée et de nombre de pilotes éliminés à la fin de chaque segment.

Cependant, dans une modification du format existant, les pilotes devront utiliser des composés de pneus spécifiques à chaque étape de la session.

Seuls les pneus durs seront autorisés en Q1 tandis que seuls les pneus médium seront autorisés en Q2.

Les pilotes seront alors autorisés à utiliser uniquement les pneus tendres lors de la bataille pour le top 10 et la pole position en Q3.

Toute spécification de pneus sera autorisée dans le cas où la session est déclarée humide.

Les pilotes auront une allocation de pneus réduite pour les deux week-ends au cours desquels le format de qualification modifié est testé, passant de 13 à 11 trains, dans le but de réduire l’empreinte carbone de la F1.

Sur ces 11 trains, ils auront trois trains de Durs, quatre de Mediums et quatre de Tendres.

Sous le format actuel où 13 trains sont autorisés, les pilotes ont deux trains de Durs, trois de Mediums et huit de Tendres.

Le format modifié a été proposé par la Commission F1 en avril et approuvé par la FIA lors du Conseil Mondial de ce mercredi.

Pirelli

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos