Formule 1

Wolff balaie les doutes sur la légalité du V6 Honda, Horner recadre Hamilton

Un nouveau sujet de polémique à moitié évité…

Recherche

Par Alexandre C.

26 juin 2021 - 09:47
Wolff balaie les doutes sur la (...)

Même avec une unité de puissance usée par le début de saison à Bakou, Honda avait réussi à damer le pion aux Mercedes il y a deux Grands Prix ; le Grand Prix suivant, avec une unité de puissance toute neuve pour le Paul Ricard, Max Verstappen et Sergio Pérez ont encore plus facilement peut-être tenu en respect les Mercedes en lignes droites.

Désormais Honda semble avoir la meilleure unité de puissance, et cela fait peur à Lewis Hamilton qui a multiplié les déclarations en ce sens dernièrement.

Or Mercedes ne peut plus rattraper son retard puisque les moteurs sont gelés quant à la performance cette année. Toto Wolff est-il ainsi inquiet ? Concède-t-il sa défaite face à Sakura ?

D’ailleurs, le gap de performance entre le 1er et le 2e moteur est-il jugé réglementaire par Toto Wolff ? Le directeur d’écurie ne veut pas provoquer de polémique sur le non-respect du gel des V6, rappelant aussi la configuration aérodynamique adaptée des Red Bull au Paul Ricard.

« Les restrictions sont assez claires. L’unité de puissance est homologuée ; vous ne pouvez apporter que des corrections de fiabilité et, d’une certaine manière, un nettoyage des bugs, donc il ne devrait pas y avoir de différence. Red Bull a choisi une configuration aérodynamique avec peu d’appui et d’aileron arrière au Paul Ricard, ce qui clairement, quand vous voyez les différences de vitesse, a eu un grand impact. Et maintenant, il faut voir ce qui se passe au Red Bull Ring, mais en fait, ils étaient très forts. Ils ont utilisé une configuration avec peu d’aileron, et ils étaient toujours aussi compétitifs que nous dans les virages, ce qui montre que la voiture a beaucoup d’appui aérodynamique. »

« Nous devons juste faire nos devoirs et continuer à nous améliorer plutôt que de pointer un chiffre sur le moteur. Tout cela est du ressort de la FIA et il est beaucoup trop tôt pour dire que le moteur est plus puissant. Il y a tellement de choses qui jouent un rôle. »

Horner recadre Hamilton, Wolff le défend

Christian Horner est ainsi heureux : Toto Wolff ne provoque pas une nouvelle polémique contre l’équipe de Milton Keynes.

Et Christian Horner d’adresser un petit tacle à Lewis Hamilton qui s’était donc interrogé sur la vitesse de l’unité de puissance Honda...

« Je pense que Toto a très bien répondu et qu’il devrait peut-être l’expliquer à son pilote. J’écoute avec intérêt et parfois certaines des théories de Lewis sont parfois très éloignées de la réalité. Toto a en fait très bien résumé la situation. Nous roulons avec moins de traînée et d’appui aérodynamique et en conséquence, vous avez tendance à aller un peu plus vite dans la ligne droite parfois. »

Toto Wolff défend alors son pilote, qui a forcément un point de vue un peu subjectif, naturellement, dans le cockpit.

« Il y a un facteur dont il faut tenir compte. Le pilote est dans la voiture et il voit la motricité et l’accélération de son baquet, et puis il y avait une différence dans les zones DRS ou non. Il est assez clair que la perspective et le sentiment, le ressenti, que le pilote a sont vraiment importants, surtout Lewis, il n’y a pas meilleur que lui. »

« Mais ce que nous devons dire, c’est que vous devez regarder l’ensemble de la situation. Il n’y a pas de miracles. Vous ne pouvez pas apporter une deuxième unité de puissance qui est homologuée et aller trois dixièmes plus vite. C’était une configuration à faible traînée chez Red Bull ; la voiture était très rapide en effet, plus rapide que la nôtre en qualification. C’est ce que c’est et nous devons corriger cela. »

Mercedes

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less