Formule 1

Silverstone reporté à la fin de l’été ? Horner y croit si la quarantaine s’assouplit

La F1 pourrait voyager de course en course sans repasser par l’Angleterre

Recherche

Par A. Combralier

24 mai 2020 - 13:56
Silverstone reporté à la fin de l’été (...)

Le gouvernement du Royaume-Uni ayant décidé d’imposer une quarantaine stricte, de 15 jours, pour toute personne arrivant ou revenant sur le territoire, sans aucune exception (pour l’instant) pour la F1, la tenue des deux Grands Prix à Silverstone est plus que jamais incertaine. Hockenheim ou Budapest seraient déjà dans les starting-blocks pour remplacer au pied levé le circuit historique de la F1.

Cependant un espoir demeure pour la F1 : le gouvernement du Royaume-Uni révisera sa stratégie toutes les trois semaines, en ajoutant de potentielles exceptions aux quarantaines.

Le délai serait tout de même bien trop court pour organiser la première course à la date prévue (26 juillet) ; mais les courses de Silverstone pourraient toujours avoir lieu plus tard dans l’été, Hockenheim et Budapest prenant bien le relais.

Tel est l’espoir dont a d’ailleurs fait part Christian Horner, le directeur de Red Bull, à The Race.

« Nous pourrions découvrir qu’ils font une course en fin de compte. Nous pourrions aller en Autriche, vers une autre course européenne, puis revenir au Royaume-Uni. A ce moment-là, nous serons à peu près au mois d’août. »

« Et d’ici là, vous espérez certainement que si les choses continuent à s’améliorer, plus de liberté de mouvement sera permise. »

Que la course se tienne ou non, ce qui est certain, c’est que les mesures sanitaires seront drastiques de Grand Prix en Grand Prix, rappelle Christian Horner.

« Soyons réalistes, nous allons tous être testés massivement, où que nous allions. En ce moment, nous parlons de tests tous les deux jours en Formule 1. »

« Il y aura plus de données sur le personnel de la F1. Les gens qui voyagent sont effectivement isolés de toute façon, pourquoi ne pourraient-ils pas l’être lors de cet événement ? Ils ne vont pas interagir avec la foule ou des personnes extérieures. Il s’agit juste d’un groupe spécifique de personnes qui participent au cirque de la F1 et qui vont aux événements. »

Puisque les usines de F1 sont majoritairement situées au Royaume-Uni, les mesures de quarantaine auront bien sûr des répercussions sur tous les autres Grands Prix. Avec de tels délais, disputer des courses hors d’Europe devient de moins en moins probable, si bien que la saison 2020 pourrait être une saison largement européenne.

Une autre solution existe : que les équipes de course ne retournent pas au Royaume-Uni, et qu’elles soient itinérantes, sans repasser par les bases anglaises.

« Je pense que c’est une possibilité, que nous pourrions rester à l’étranger un moment » confirme Christian Horner.

« Nous savons que l’Autriche sera la première des deux courses et qu’ensuite nous devrons voir où nous allons aller à partir de là. »

« Nous venons tous de passer deux mois et demi à la maison, donc avoir quatre à cinq semaines d’absence n’est pas la pire chose au monde si cela signifie avoir une saison. En fin de compte, nous sommes des racers. »

« Je ne pense pas qu’on en arrivera là. Les situations évoluent quotidiennement et le Royaume-Uni est un peu en retard sur le reste de l’Europe pour le moment, mais nous espérons que cette situation va changer. »

« La situation est évaluée toutes les trois semaines. Au fur et à mesure que les chiffres baissent, ces conditions pourraient être assouplies. Le calendrier est très flexible pour le moment car il est évident qu’il n’y aura pas de foule pour assister à ces courses européennes. »

« C’est en fait comme si cherchait des pistes où tourner en essais privés. »

F1 - FOM - Liberty Media

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less