Les pontons ne sont pas l’élément central des nouvelles F1

Les directeurs techniques parlent des concepts 2022

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 septembre 2022 - 18:04
Les pontons ne sont pas l'élément

Lors de la présentation des F1 2022, les différences entre toutes les monoplaces au niveau des pontons ont été très marquantes. Des pontons très larges de l’Aston Martin à ceux quasi absents de la Mercedes, toutes les solutions techniques ont été couvertes par les équipes.

Alors que les règles d’oscillations et de flexibilité vont changer l’an prochain, menant notamment à une fond plat légèrement relevé, Andrew Shovlin pense que les pontons vont eux aussi changer. Le directeur de l’ingénierie en piste de Mercedes F1 explique en tout cas que ces pièces vont évoluer sur la W14 en phase avec le reste du concept.

"Je pense que si les règles changent l’année prochaine, cela va changer la façon dont les gens envisagent le développement de leur voiture" a déclaré Shovlin. "On dit toujours que la voiture la plus rapide est celle qui a le meilleur concept, donc aujourd’hui, c’est Red Bull. Il est difficile de dire ce qu’il en sera l’année prochaine."

"N’avons pas fixé ce à quoi notre voiture va ressembler. Nous sommes encore en train d’explorer différents concepts. Et ce processus va se poursuivre pendant un certain temps, mais nous cherchons simplement ce qui nous donnera la meilleure opportunité de développement dans ces nouveaux règlements à venir."

Il est crucial de décider pendant l’hiver

Tom McClullough, le directeur technique d’Aston Martin F1, explique pourquoi l’AMR22 a arboré deux formes très différentes de pontons cette année, avec une évolution changeant radicalement les flancs de la monoplace.

"Évidemment, dans la phase de développement, nous avons suivi deux voies différentes. Nous avons en fait conçu le châssis pour qu’il puisse accueillir deux installations de radiateur différentes" détaille l’ingénieur.

"Quand la saison a commencé, nous avons choisi de revenir à une voie de développement antérieure que nous avions, plus proche de la Red Bull actuelle. Mais comme Andrew le dit, les règlements changent l’année prochaine."

"Et nous avons beaucoup appris au cours de cette année. Mais du point de vue de la limitation des coûts, il n’y a que peu de choses que l’on puisse faire pendant la saison. C’est donc maintenant l’occasion, au cours de l’hiver, de décider quelle est la bonne façon de procéder pour obtenir le plus de performance sur la voiture."

"Pas de meilleur ou de pire concept"

Pierre Waché, le directeur technique de Red Bull, ne pense pas qu’il faille attacher plus d’importance aux pontons qu’à une autre partie de la voiture au moment de faire le développement. Il s’attend en tout cas à voir encore de nombreuses solutions en piste l’année prochaine.

"Je ne suis pas sûr qu’il y ait de meilleur ou de pire concept, je pense que ce n’est qu’une partie du puzzle, cette sorte de nacelle, la partie invisible. Et c’est sûr que si vous développez votre voiture autour d’un certain concept, si vous le changez, il sera difficile d’en trouver les avantages" note le Français.

"Je pense qu’il faut être très ouvert d’esprit sur la façon dont on voit la voiture et le concept de la voiture pour l’avenir. Comme Andrew l’a mentionné, vous savez, les règles changent l’année prochaine. Je ne suis pas sûr que tout le monde va converger vers un seul concept."

"C’est plus dans la manière dont vous voyez les nouvelles règles, comment vous essayez de trier et ce que vous essayez de réaliser avec un concept. Parce que c’est une partie du problème. Il faut comprendre comment faire le plancher autour de la voiture, les pontons, et comment essayer de fixer ou de diriger le flux."

Aston Martin F1 Team

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos