Formule 1

La redistribution des revenus sera plus efficace que les budgets plafonnés selon Szafnauer

Au des exceptions faites aux budgets plafonnés

Recherche

Par A. Combralier

16 juin 2019 - 15:55
La redistribution des revenus sera (...)

Alors que le calendrier de la publication des règles pour 2021 a été reporté au mois d’octobre, les écuries du peloton mettent la pression sur la FIA et Liberty Media, afin que la réforme du règlement financier ne soit pas amoindrie, dans son ampleur ou dans son ambition, par les écuries de pointe.

Otmar Szafnauer a ainsi évoqué, tour à tour, la question du règlement technique et du règlement financier. Le directeur de Racing Point se dit attentif à ce que la F1 conserve son identité technologique, en laissant assez de marges de manœuvre aux équipes… mais à l’entendre, on sent bien que la question financière est bien prédominante.

« Je ne sais pas quelle sera l’issue du règlement sportif ou technique. Ce que nous ne pouvons faire, c’est perdre l’ADN spécial de la F1, ce qui la définit. Nous devons vraiment faire attention à ne pas la perdre. »

« Nous avons des F2 qui ne sont pas développées en cours de saison, et certes, on peut dire que le spectacle proposé est formidable. Mais enfin... Si nous n’étions pas là, combien de gens regarderaient une course de F2 ? Ou de F3 ? Pourtant, je suis sûr que dans ces formules, le spectacle est formidable, et que les voitures sont toutes d’un niveau égal. Donc il faut faire très attention. »

« Mais un sujet plus important, pour moi, est une distribution plus équitable des revenus, ce qui aidera les écuries de milieu de grille à dépenser plus d’argent pour leur performance ; et cela leur permettra de se rapprocher, bien sûr. Il y a une raison qui explique pourquoi les trois écuries de pointe ont creusé l’écart sur nous. »

« Donc je pense que cette réforme arrivera, et elle sera bienvenue. »

Au vu des nombreuses exceptions que comporteront les budgets plafonnés à 175 millions de dollars (marketing, salaires des pilotes, achat de l’unité de puissance…), Otmar Szafnauer estime, désormais, que la redistribution des revenus pourra avoir plus d’impact que ces budgets plafonnés.

« Les budgets plafonnés auront peut-être des conséquences pour les écuries plus grandes, qui dépensent plus d’argent que nous, mais pas tant que cela. Nous sommes cependant en-dessous du plafond de 175 millions. »

« Ces 175 millions… il faut voir toutes les exclusions. Un budget de 175 millions peut être en fait de 250 millions. Mais oui, cela aidera à rapprocher le peloton. »

Racing Point F1

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less