Formule 1

La F1 bientôt en Indonésie ?

Le promoteur de Mandalika est ‘très ouvert’ à accueillir une course

Recherche

Par Alexandre C.

2 septembre 2021 - 10:25
La F1 bientôt en Indonésie ?

Et si la F1 courait bientôt… en Indonésie ? Alors que Liberty Media cherche à conquérir d’autres marchés, aux États-Unis et en Asie, la piste d’un Grand Prix dans l’archipel (que nous évoquions en 2019), et plus précisément, sur le circuit urbain de Mandalika, fait aujourd’hui surface

Le promoteur de la course, Ricky Baheramsjah, PDG de la Mandalika Grand Prix Association, se dit aujourd’hui « très ouvert » à la possibilité d’accueillir les 20 F1 dans le futur, pour « amener la F1 en Indonésie. »

Le circuit, situé sur l’île de Lombok, a déjà accueilli récemment la finale du World Superbike en novembre, et le Moto GP s’y rendra pour la première fois en mars l’an prochain. Forcément, la F1 est la prochaine sur la liste. Si ce tracé est dit « urbain » c’est parce qu’une partie de la piste sera ensuite ouverte à la circulation.

Pour le moment, Mandalika ne dispose pas du Grade 1 de la FIA et il faudrait donc entreprendre des travaux coûteux pour y parvenir. Des travaux coûteux, mais réalistes selon Ricky Baheramsjah.

« C’est un sujet brûlant en ce moment, et je peux comprendre pourquoi... »

« Notre circuit doit être homologué aux normes de la FIM [Fédération internationale de moto] ou de la FIA. »

« Donc, si vous voulez faire venir la Formule 1, nous devons essentiellement l’homologuer aux normes de la FIA. De notre côté, nous sommes très confiants dans le fait que notre piste peut répondre à ces exigences, mais cela reste un processus à mettre en place. »

« En fin de compte, si nous voulons faire venir la Formule 1, elle a besoin du même type de soutien que celui que le gouvernement offre au MotoGP. Mais en même temps, cela doit être discuté avec la Formule 1 à l’autre bout. »

Le promoteur révèle qu’il a déjà parlé aux instances de la F1 de ce projet, même si c’était avant le coronavirus. Du reste il ne cache pas que les deux roues ont eu la priorité sur les quatre roues pour le moment.

« Jusqu’à présent, la dernière fois que nous avons parlé à la Formule 1, c’était en 2018 ou 2019, pour leur présenter le projet. Nous sommes très ouverts à la discussion, nous sommes très ouverts à cette opportunité d’amener la Formule 1 en Indonésie. »

« Mais notre objectif en ce moment est d’être vraiment concentré sur le World Superbike et le MotoGP. C’est notre principale priorité pour le moment. »

Si la F1 n’a jamais couru en Indonésie, elle a déjà compté un pilote venant de l’archipel : Rio Haryanto (12 Grands Prix en 2016 pour Manor). Sean Gelael court aussi en F2 et dispose de puissants sponsors.

F1 - FOM - Liberty Media

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less