La confusion des pénalités sur la grille est une ’situation inacceptable’ pour la F1

Plus de 4 heures pour établir une grille, c’est trop !

Recherche

Par Franck Drui

15 septembre 2022 - 16:30
La confusion des pénalités sur la (...)

Près de la moitié des pilotes sur la grille de départ ont pris des pénalités avant le Grand Prix d’Italie - et Martin Brundle pense qu’il n’est pas acceptable d’avoir une telle incertitude quant à la formation de la grille après les qualifications.

Avec autant de pilotes pénalisés avant la course, des points d’interrogation subsistaient quant à la forme que prendrait la grille finale pour dimanche. Pour clarifier ce que serait l’ordre de départ, il y a eu une attente de près de quatre heures avant que la grille finale ne soit publiée.

George Russell fait partie de ceux qui ont appelé à repenser la façon dont les pénalités sont calculées, et Brundle, qui a 158 Grands Prix à son actif, n’a pas mâché ses mots sur la façon dont la confusion a duré.

"Avec neuf voitures choisissant, ou pour la plupart obligées de prendre des pénalités pour de nouveaux composants d’unités de puissance, et d’autres pénalités en plus, pour la deuxième fois en trois courses, la grille ne représentait pas l’ordre des qualifications."

"C’est une situation inacceptable car lorsque les fans sont au bord de la piste ou allument leurs téléviseurs pour regarder les qualifications, ils doivent raisonnablement s’attendre à voir la grille de course se former ou, au moins, avoir une grille en fin de séance."

Et Brundle glisse un tacle à ce sport si technologique...

"Nous avons attendu plusieurs heures pour le processus tortueux et complexe d’application des sanctions. Un internaute a réussi à calculer ça simplement et de manière graphique en quelques minutes. Pourquoi pas la F1 ? Nous avons besoin de solutions ici car c’est mauvais pour l’image de la F1."

Faut-il revoir les pénalités ? Selon Brundle, oui, elles ne doivent pas peser directement sur les pilotes.

"Le concept des pénalités est nécessaire pour empêcher les équipes de lancer de nouvelles unités de puissance et des composants sur leurs voitures sans limite."

"Quelles options possibles ? Donner simplement à chaque pilote plus d’unités de puissance par saison, ou appliquer une pénalité en course telle qu’un passage dans la voie des stands à prendre à un moment donné de la course, ou donner aux équipes des pénalités financiers ou au championnat de manière proportionnée plutôt que de faire porter le fardeau aux pilotes, car cela se passe sans faute de leur part."

"Une grille bien mélangée peut faire une course intéressante en observant les pilotes se frayer un chemin à travers le peloton, mais mieux encore, c’est d’avoir six voitures avec une chance réaliste de gagner la course roue contre roue en partant ensemble sur la grille."

F1 - FOM - Liberty Media

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos