Formule 1

Wolff remercie Hamilton d’avoir sauvé la course de Mercedes

Après un mauvais choix de l’équipe

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 mai 2019 - 21:03
Wolff remercie Hamilton d'avoir (...)

Toto Wolff, directeur de Mercedes, a reconnu que le travail accompli par Lewis Hamilton en tête du Grand Prix de Monaco a permis de sauver la course de l’équipe après une erreur dans le choix pneumatique au moment de l’arrêt du Britannique, qui a chaussé des gommes médiums.

"C’était manifestement le mauvais choix" a reconnu Wolff. "Nous pensions que ce type de pneu irait jusqu’au bout, mais il ne l’a pas fait, mais il nous a sauvés. Son pilotage nous a sauvés. C’est quelque chose que nous devons vraiment analyser."

Wolff revient sur la stratégie appliquée : "Ce que nous avions calculé, c’est que si nous devions changer le 15e ou le 16e tour, le pilote atteindrait la fin avec la bonne gestion. Une fois en tête, c’était une stratégie plutôt directe."

"Mais nous nous sommes rendu compte que 20 tours après le début de la course, il y avait du grainage à l’avant-gauche. Il a commencé à se plaindre du sous-virage qui résultait de ce grainage et il était clair qu’il serait très, très difficile d’y arriver jusqu’à la fin."

Hamilton a rapidement paniqué en course et il a fallu le calmer, notamment par les voix de Peter Bonnington et James Vowles, respectivement ingénieur de piste et responsable de la stratégie. Mais Wolff révèle qu’il a aussi fallu le calmer dans le garage.

"Nous avons eu pas mal de discussions à propos des pneus qui ont duré encore 40 tours. On m’a rappelé qu’il ne s’agissait en fait que de 20 tours sur un circuit normal et qu’il fallait que je me calme" s’amuse Wolff.

"Mais tout le monde savait qu’il allait y avoir une grosse dégradation et à la fin, je crois qu’il n’y avait plus de gomme. Nous avions un sous-virage massif dans les virages à faible vitesse, nous pouvions voir dans l’épingle du Loews que la voiture ne tournait plus."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less