Formule 1

Ricciardo : Montréal sera un bon test pour le moteur Renault

Puissance et fiabilité, la clé au Canada

Recherche

Par Olivier Ferret

7 juin 2019 - 09:16
Ricciardo : Montréal sera un bon (...)

Daniel Ricciardo pense avoir réussi à maintenant être totalement à l’aise à bord de sa Renault F1, une monoplace bien différente des Red Bull qu’il avait pilotées jusque-là.

L’Australien aborde donc la suite de la saison avec plus de confiance, comme il a pu le démontrer en qualifications, à Monaco. Reste à répéter l’exploit au Canada.

"Lors des essais hivernaux, je pensais que je maîtrisais bien la situation, et c’était ça, mais pour les 5% restants, je savais que cela prendrait du temps," explique Ricciardo à Montréal.

"Mais je pense pouvoir dire que je suis dans cette bonne fenêtre maintenant, ce qui n’était pas le cas lors de mes premiers week-ends de course avec Renault."

"Maintenant, je suis plus à l’aise et je commence déjà à piloter un peu différemment par rapport à ce que je faisais l’année dernière dans certains domaines. Que ce soit à l’attaque au freinage pour bien passer les virages ou pour bien réaccélérer en sortie, avec les caractéristiques de cette voiture, j’ai le sentiment que j’ai déjà adopté de nouvelles habitudes. Maintenant, cela me semble naturel."

Ricciardo n’a ainsi été battu en qualifications par son équipier, Nico Hulkenberg, qu’en Australie.

"Nico a démarré plus fort en début de saison et m’a surpassé lors de la première course. Il n’a eu qu’une tentative en Q2, moi j’en ai eu deux et je n’ai pas réussi à le battre là-bas. Mais depuis lors, j’ai pu le faire tout le temps."

Pour le Canada, un circuit de moteur, Ricciardo espère que l’équipe française est maintenant dans le match face à Mercedes et Ferrari. Les vitesses de pointe seront surveillées de près puisque tout le monde roulera avec des niveaux d’appuis assez équivalents.

"Oui, ce circuit constituera certainement un bon test pour notre moteur. Mais nous savons que nous avons progressé tout au long de l’hiver et en ce début d’année. Définitivement, je peux sentir qu’il est plus puissant, qu’il pousse plus que l’an passé. C’est très significatif," lance-t-il.

"Nous sommes ressortis encouragés par notre prestation à Monaco et même par celle de Barcelone, mais Montréal sera le meilleur test à ce jour. Je suis confiant, tout ira bien, mais qu’est-ce que cela veut dire ? Évidemment, placer notre monoplace en Q3, mais nous verrons comment ça se passe. Je ne sais pas si nous allons pouvoir faire mieux sur la grille que ce que nous avons fait à Monaco, mais avec une fiabilité mieux maîtrisée, nous avons déjà réussi à tirer un peu plus de notre moteur."

Renault a confirmé récemment de grandes évolutions pour la RS19 pour le prochain Grand Prix, au Paul Ricard, en France.

"Je suis motivé - je suis même très, très motivé et j’ai hâte de voir ça !"

"Je veux remonter sur le podium. Je sais que nous n’en sommes toujours pas là, mais si je garde ce niveau de volonté et d’envie, il arrivera assez tôt."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less