Pourquoi Sainz n’apprécie pas ses batailles avec Alonso en 2023

Ce n’est pas contre le pilote Aston Martin F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 mai 2023 - 08:52
Pourquoi Sainz n'apprécie pas (...)

Carlos Sainz était quelque peu mitigé après le Grand Prix de Miami. Le pilote Ferrari a apprécié d’être proche du podium mais a regretté un moins bon rythme en fin de course, qui lui a coûté la quatrième place face à Georges Russell.

"Je ne pense pas que nous puissions être satisfaits, surtout après nous être battus pour le podium dans le premier relais" a déclaré Sainz au podcast F1 Nation. "Nous cherchions à faire l’undercut sur Fernando, le rythme était vraiment bon avec le pneu médium."

"Nous étions sur le point de monter sur le podium et soudain, c’est devenu différent lorsque nous avons mis les pneus durs. J’ai dû me frayer un chemin dans le trafic et j’ai sali mes pneus."

"A partir de là, le rythme a chuté massivement et nous sommes revenus un peu à la réalité, à savoir qu’en ce moment, nous ne sommes pas assez rapides en course et qu’avec les longs relais sur les gommes les plus dures, nous avons tendance à avoir plus de mal que les autres."

Des duels frustrants contre Alonso en 2023

Sainz a été agréablement surpris de sa capacité à faire fonctionner les pneus mediums à Miami, ainsi que leur durabilité sur le relais dans lequel il a affronté Alonso et a pourtant attaqué.

"Je pense que tout le monde a eu du mal en mediums mais, de tous, je suis celui qui a eu le moins de mal parce que j’étais tout le relais avec Fernando qui mettait la pression. En fait, j’étais sur le point de le dépasser lorsqu’ils m’ont fait rentrer, mais j’avais l’impression d’avoir beaucoup de rythme avec ce pneu, pour une raison ou une autre."

Sainz a toutefois expliqué qu’il n’apprécie pas ses luttes contre Alonso cette année, sans mettre en cause son compatriote : "Non, parce que je n’apprécie pas de regarder dans mes rétroviseurs plus qu’à l’accoutumée. Il est vrai qu’en temps normal, les Ferrari sont plus rapides que les voitures de course."

"Il est vrai que la Ferrari a tendance à se qualifier un peu mieux que l’Aston, mais elles sont toujours plus rapides en course. Fernando et Aston sont très compétitifs en course, ce qui signifie qu’ils ont une meilleure gestion des pneus et que je dois toujours me défendre contre lui."

Ferrari

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos