New York se propose à la F1, Liberty Media botte en touche

Le site proposé ne convainc pas les propriétaires

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 mai 2022 - 10:05
New York se propose à la F1, Liberty (...)

Malgré l’arrivée de Miami et Las Vegas au calendrier de la F1, New York n’abandonne pas son rêve de recevoir la discipline dans les prochaines années. Greg Maffei, le PDG de Liberty Media, a révélé avoir reçu une offre de la mégapole pour y tenir un Grand Prix.

Néanmoins, il a rapidement botté en touche cette possibilité, assurant que chercher une quatrième manche américaine était "un combat que nous n’avons pas besoin d’avoir", pour Liberty et la F1.

New York cherche à accueillir la F1 depuis plus de dix ans, après l’échec du projet de Hoboken sur les rives de l’Hudson River, en face de la ville (photo). C’était Bernie Ecclestone qui avait tenté d’avoir ce circuit dans le New Jersey, et il avait même sa place au calendrier, mais il a été abandonné pour manque d’argent.

Le nouveau maire de New York, Eric Adams, a proposé un terrain pour accueillir la F1, cette fois du côté de l’Harlem River, au nord-est de Manhattan. Mais Maffei a révélé, par la même occasion, que ce terrain n’tait pas exploitable pour la F1.

"L’administration d’Eric Adams nous a contactés pour nous demander de trouver un lieu pour un circuit" a déclaré Maffei. "Je pense que c’est très difficile. Leur proposition, Randalls Island, n’est probablement pas le lieu idéal pour nous."

"Vous savez, beaucoup de temps et d’argent ont été dépensés, y compris par Leo Hindery, l’un de mes prédécesseurs, pour essayer d’en construire un à Hoboken. Je pense que la réalité est que les courses urbaines dans un endroit comme New York sont très difficiles."

"Las Vegas est l’un des rares endroits aux États-Unis où vous pourriez organiser une course urbaine, la mentalité y est différente. New York est un endroit merveilleux, mais il est difficile d’imaginer qu’ils vont fermer Central Park pour nous !"

Maffei salue à nouveau le succès de Miami

Greg Maffei est revenu sur le Grand Prix de Miami, qu’il a de nouveau qualifié de succès : "Je pense que dans l’ensemble, c’est un grand succès, la demande était folle. Beaucoup de personnes m’ont dit que c’était le plus grand événement sportif auquel elles étaient allées."

"Y a-t-il eu des problèmes de logistique pour une première course ? Les pilotes n’aiment pas tout du circuit, ce qui n’est pas inhabituel, et il y a l’hospitalité et la sécurité du Paddock Club. Nous verrons bien. Il y a des choses à régler."

"Je pense que les Dolphins [de Miami], nos partenaires là-bas, ont fait un excellent travail dans l’ensemble. Je pense qu’ils sont très conscients des problèmes ou des questions qui se sont posées, mais qui sont très faciles à résoudre."

"Mais l’expérience télévisuelle, l’excitation, le ton général à Miami était follement positif. Je veux dire, follement bon. Et je ne pense pas que cela va disparaître. Je pense donc que si l’on parvient à surmonter les problèmes de la première année, ce sera un grand événement."

Maffei ne s’inquiète pas non plus pour les Dolphins, qui ont perdu de l’argent sur cette première édition : "Ce sera très profitable pour les Dolphins. Leurs pertes et profits et les nôtres sont différents. Mais ils ont un contrat de dix ans, je pense qu’ils gagneront beaucoup d’argent."

F1 - FOM - Liberty Media

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos