Formule 1

Honda assure que Toro Rosso sera traitée à égalité avec Red Bull

L’objectif est au moins une 8e place au classement des constructeurs

Recherche

Par Valentin Vilnius

11 février 2019 - 15:38

Toyoharu Tanabe, Directeur technique de Honda, était associé au lancement de la STR14. Cette fois-ci, le Japonais était tout de même moins mis en avant : en effet cette saison, la Toro Rosso ne sera plus la seule monoplace propulsée par le V6 nippon.

Toyoharu Tanabe se dit, quoi qu’il en soit, très heureux de poursuivre son partenariat avec l’écurie italienne.

« Honda est satisfaite de la manière avec laquelle le partenariat a fonctionné avec Toro Rosso, en 2018. Chaque fois que vous commencez à travailler avec un groupe de personnes pour la première fois, cela peut prendre un moment pour que chaque groupe s’adapte à la manière de travailler de l’autre. »

« Mais avec Toro Rosso, je peux honnêtement dire que nous avons très rapidement trouvé notre méthode de travail. C’était une relation basée sur la confiance et le respect mutuels, et cela continue aujourd’hui. »

Toyoharu Tanabe reconnaît pourtant que le bilan de cette saison 2018, sur le plan de la performance notamment, ne fut pas des plus reluisants…

« S’agissant de notre performance en piste, il y a eu quelques moments forts, comme la 4e place de Pierre Gasly à Bahreïn, et notre résultat en qualifications à Suzuka. Cependant, en général, notre performance et notre fiabilité ont eu des points faibles. Mais, chez Honda, nous sentons que nous avons davantage progressé que ce que montrent simplement les résultats. Nous avons progressé en cours de saison, et c’est encourageant pour 2019. »

« Il n’y a pas eu de date spécifique concernant le début du développement de l’unité de puissance 2019. C’est parce que, sans véritable changement de règlement – sauf l’augmentation du poids de carburant de 5 kilos en course – notre travail de développement s’est mené vraiment en continu, par rapport à l’an dernier. »

« Naturellement, sans Grand Prix durant l’hiver, le travail au Japon et à Milton Keynes est monté en puissance pour préparer la nouvelle saison. De plus, nous avons dû nous préparer pour fournir l’écurie sœur, Red Bull. En travaillant avec le groupe Red Bull Technology, nous avons pu fluidifier ce processus, pour mutualiser notre travail sur les deux voitures. Nous avons regardé de près tous les éléments de l’unité de puissance : le moteur thermique, l’ERS… »

Grâce à ce travail hivernal, quel objectif chiffré pourrait se donner Honda ? Rattraper Renault ?

« Pour le dire simplement, notre but est d’obtenir des meilleurs résultats qu’en 2018 pour les deux équipes. S’agissant de notre partenariat avec Toro Rosso, cela signifie finir plus haut au classement des constructeurs, marquer plus de points, avoir plus de fiabilité et peut-être même répéter le résultat de Bahreïn – voire faire mieux. »

« Cependant, aujourd’hui, nous ne pouvons savoir à quoi nous attendre, puisque comme dans tous les sports, notre résultat dépend aussi de ce que feront nos concurrents. »

Toyoharu Tanabe reconnaît, implicitement, que fournir deux équipes à la fois n’est pas une mince affaire pour Honda…

« Le nombre d’ingénieurs Honda présents en week-end de Grand Prix, doublera quasiment avec deux équipes. Je m’occuperai du projet global, et superviserai notre manière de travailler avec les deux équipes. Et chaque équipe aura son propre ingénieur Honda en chef. Durant le week-end de course et les essais, nous avons des personnes qui travailleront depuis Sakura et Milton Keynes, et nous avons renforcé nos capacités globales pour pouvoir travailler avec deux équipes. »

Red Bull disposera-t-elle d’une unité de puissance boostée, ou Toro Rosso pourra-t-elle compter sur la même spécification ?

« Nous fournirons les mêmes spécifications. C’est la méthode la plus logique. Honda se sent plus à l’aise avec cette manière de procéder. Sans mentionner le règlement, qui stipule que nous devons fournir toutes les équipes de manière égale. »

« Mais ce n’est pas juste une question de fournir les deux équipes avec le même hardware. Nous devons aussi les traiter de manière égale en termes d’allocation de ressources, pour gérer nos opérations et la partie développement. Ce devrait être une procédure assez évidente, puisque les deux équipes font partie de la même famille – et parce que nous pouvons travailler avec Red Bull Technology. »

Toro Rosso

expand_less