Formule 1

Des avis partagés sur la standardisation de certaines pièces en F1

La FIA a déjà lancé certains appels d’offres

Recherche

Par Olivier Ferret

30 mai 2019 - 15:47
Des avis partagés sur la standardisation

La Formule 1 doit-elle continuer à vouloir standardiser plus de pièces pour 2021 ? La question s’est posée ces derniers jours après l’échec d’un des appels d’offres de la FIA.

En effet, la Fédération souhaitait un seul fournisseur pour les boîtes de vitesses mais les réponses reçues n’ont apparemment pas été satisfaisantes.

D’autres marchés ont été lancés pour les jantes, les freins (photo) ou encore les systèmes d’alimentation en essence. Ces marchés ont été mis en doute par plusieurs team managers lors d’une réunion qui s’est tenue récemment.

"C’est toujours délicat. Quel est le gain réel ? Pour les jantes par exemple, elles sont en général financées directement par les fournisseurs, qui font leur image de marque en fournissant une équipe de F1 et communiquent beaucoup dessus."

"Si on se fie à un seul fournisseur pour des éléments vitaux, au moindre problème, c’est toute la grille qui est paralysée," confie l’un d’eux de manière anonyme.

Cet argument est mis en avant par les top teams mais Frédéric Vasseur, directeur d’Alfa Romeo, le balaie d’un revers de main.

"On aurait pu dire la même chose pour les boîtiers électroniques et les volants, des pièces hautement sensibles. Et pourtant cela fonctionne depuis des années. On doit pouvoir standardiser des pièces moins technologiques que ça sans aucun problème," estime le Français.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less