Formule 1

5s de pénalité seulement : Verstappen a été ‘chanceux’ juge Hakkinen

Il regrette la malchance de Valtteri Bottas

Recherche

Par A. Combralier

30 mai 2019 - 15:08
5s de pénalité seulement : Verstappen (...)

Pour la première fois de la saison, Mercedes n’a pas signé de doublé en Grand Prix : Valtteri Bottas a en effet terminé à la 3e place du Grand Prix de Monaco, et voit ainsi l’écart sur Lewis Hamilton se creuser (17 points).

Le Finlandais a joué de malchance : au départ, parti 2e, il faillit être doublé par Max Verstappen. Mais c’est aux stands qu’il perdit la 2e place : tassé par Max Verstappen, il a dû s’arrêter une deuxième fois (crevaison) et ressortir derrière la Red Bull (pénalisée de cinq secondes) et Sebastian Vettel.

Tout aurait été différent si Valtteri Bottas avait signé la pole, rappelle Mika Hakkinen, un fervent soutien de son compatriote de chez Mercedes…

« Lewis et Valtteri Bottas se sont vraiment battus pour la pole position, et il semble que Valtteri n’ait pas signé la pole seulement parce qu’il fut bloqué par des voitures plus lentes dans son tour de chauffe, en fin de Q3. Ses pneus n’étaient pas à bonne température pour son tour d’attaque. »

Le double champion du monde pour McLaren a observé avec beaucoup d’attention les deux moments chauds qui ont opposé Max Verstappen et Valtteri Bottas : au départ et dans les stands.

« Au départ de la course, une autre preuve de la force de Valtteri cette année nous a été apportée. Max l’a vraiment défié au virage 1, mais le pilote Mercedes s’est vraiment bien défendu pour tenir sa deuxième place. »

« Aux stands, c’est vraiment dommage que Max soit rentré dans la voiture de Valtteri, parce qu’autrement, je crois que Valtteri aurait pu tenir sa deuxième place et aider à protéger Lewis Hamilton. Mais cette collision lui a coûté beaucoup de temps, puisqu’il a dû retourner une deuxième fois aux stands. »

Mika Hakkinen n’a pas franchement apprécié le pari osé de Red Bull aux stands, et estime qu’une pénalité plus sévère aurait pu être infligée. Mais après tout, comment en vouloir au pilote Red Bull, qui a tant fait pour animer la deuxième moitié de course en chassant Lewis Hamilton ?

« Je ne peux blâmer Max pour avoir tenté sa chance. Mais quand une équipe fait un unsafe release aux stands, c’est au pilote de s’assurer de ne heurter personne. A certains égards, Max a été chanceux de ne recevoir qu’une pénalité de cinq secondes.

« C’était fantastique de voir à quel point il a mis la pression sur Lewis Hamilton durant les 20 derniers tours de la course, avec Sebastian Vettel juste derrière, en 3e place, qui attendait clairement que quelque chose se passe. »

« Max poussait vraiment à fond, et c’était bon de le voir tenter un dépassement sur Lewis Hamilton, même si le timing de sa tentative, à la chicane, était un peu tardif. Tout cela a permis de divertir tout le long les spectateurs. Mais au bout du compte, Lewis n’a jamais semblé être vraiment menacé de perdre la tête de la course tant il est difficile de dépasser à Monaco. »

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less