Formule 1

Wolff préfère voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide pour la F1

Il y a de bonnes nouvelles malgré tout !

Recherche

Par Olivier Ferret

8 novembre 2020 - 14:17
Wolff préfère voir le verre à moitié (...)

Toto Wolff ne veut pas s’associer au pessimisme ambiant concernant la Formule 1, touchée par la pandémie de Covid-19, le départ de Honda ou encore le manque d’intérêt à cause de la domination de sa propre équipe, Mercedes F1.

Le directeur préfère voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide au moment d’évoquer la situation du sport à quelques courses du terme de cette saison atypique.

"Je suis en Formule 1 depuis 12 ans et chaque année, nous entendons dire que la F1 est malade. La vérité est qu’il y aura toujours des moments difficiles, il est donc important que nous voyons les choses positives," explique Wolff.

"Si vous regardez les principaux marchés, il est très étonnant de voir que ce sport se développe principalement grâce à la télévision. Les réseaux sociaux ne sont pas allés aussi vite mais le nombre de fans a augmenté de 25%, principalement grâce à Max Verstappen et les autres jeunes pilotes. Les jeunes, c’est aussi le futur groupe cible. C’est une très bonne nouvelle et cela me donne l’espoir que nous continuerons à être l’un des plus grands sports à long terme."

Du côté du négatif, Wolff regrette effectivement la décision des Japonais mais cela ne met pas en péril le sport, loin de là.

"C’est vraiment dommage que Honda quitte le sport. Honda est une grande marque et a réellement remis Red Bull Racing sur la carte des top teams qui peuvent gagner. C’est très important pour eux. Cependant, nous avons maintenant trois motoristes et c’est plus que pendant la plupart des saisons de F1 dans le passé. Il peut même y en avoir un nouveau dans le futur si on adopte les bons règlements pour la future unité de puissance."

F1 - FOM - Liberty Media

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less