Formule 1

Wolff n’est pas contre un règlement plus permissif pour les batailles en piste

Il faudrait en discuter

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 juin 2019 - 12:22
Wolff n'est pas contre un règlement (...)

Toto Wolff pense que la pénalité prise à l’encontre de Sebastian Vettel au Canada suivait le règlement. Le directeur de Mercedes analyse toutefois que le jugement était un 60/40 en faveur de l’un ou de l’autre, selon lui, et que les deux décisions se défendaient.

Cependant, il est prêt à revoir le règlement pour laisser plus de place à l’action en piste.

"La pénalité était ce que les règles disent et les commissaires ont fait selon les règles" juge Wolff. "Si nous ne sommes pas contents des règles car nous aimons les courses plus dures, j’en suis."

"Ensuite, les commissaires prendront d’autres décisions car les règles seront différentes. Donc regardons les règles et voyons comment nous pouvons faire pour 2021 pour avoir des courses plus dures. Dans ce cas, le verdict aurait été différent."

Il rappelle aussi le délicat métier des commissaires, qui doivent rester impartiaux autant que possible : "C’est difficile pour les commissaires d’interpréter le règlement pour que tout le monde soit satisfait. Sur cet incident vous pouvez peut-être juger 60/40 de chaque côté."

"Mais ce que nous ne devons pas faire, comme je l’ai dit, c’est mettre les commissaires sous pression dans le sens où nous lutterons encore plus dans le futur avec les décisions. Nous avons besoin de décisions constantes venant des commissaires et nous devons les soutenir dans leur objectif d’accomplir cela. Parfois c’est pour vous, parfois c’est contre vous."

Mercedes

expand_less