Formule 1

Wolff explique le retrait de l’appel : ’la FIA ne peut pas marquer contre son propre camp’

"Si cela avait été jugé par un tribunal ordinaire" Mercedes F1 aurait gagné

Recherche

Par Olivier Ferret

16 décembre 2021 - 14:51
Wolff explique le retrait de l’appel (...)

Le directeur de Mercedes F1, Toto Wolff, a mentionné que ni lui ni Hamilton ne voulaient remporter un titre dans un tribunal, mais a souligné que selon son point de vue, Mercedes aurait présenté un dossier solide s’ils avaient procédé à l’appel.

"Oui, en effet, nous pensons que nous avons un dossier très solide," lance-t-il aujourd’hui.

"Si vous le regardez d’un point de vue juridique, si cela avait été jugé par un tribunal ordinaire, il est presque garanti que nous aurions gagné. Mais le problème avec l’ICA (la cour d’appel de la FIA), c’est la façon dont elle est structurée. La FIA ne peut pas vraiment marquer contre son propre camp. Et il y a une différence entre avoir raison et obtenir justice."

Il comprendrait aussi pourquoi certains observateurs vont se demandent pourquoi Mercedes s’est retirée d’un appel qu’elle jugeait légitime et gagnable.

"Je peux comprendre les frustrations de beaucoup et pour être honnête, je suis également partagé entre mon point de vue et mon jugement sur la situation juridique, et mon réalisme quant à l’issue de telles procédures," répond-il.

"Comme je l’ai déjà dit, il y a une différence entre avoir raison et obtenir justice. Et je ne pense pas qu’à l’heure actuelle on ait mis en place, au niveau de notre gouvernance, pour se retrouver dans une situation qui nous aurait donné un remède, qui aurait rendu un résultat qui a été enlevé à Lewis avant le dernier tour de la course."

"Et c’est pourquoi, le cœur lourd, nous avons décidé de ne pas faire appel car nous n’aurions pas obtenu ce résultat. Maintenant, je pense que nous avons les bons outils en main pour nous assurer que la prise de décision à l’avenir est meilleure et nous tiendrons la FIA et les décideurs responsables de rendre le sport et la prise de décision plus robustes et cohérents."

Après cette nouvelle attaque en règle contre la FIA et sa plus haute instance, l’ICA, Wolff insiste sur le fait que ni Hamilton ni Mercedes "ne veulent gagner dans une salle d’audience".

"C’était extrêmement difficile pour lui et pour nous en tant qu’équipe de retirer l’appel parce que nous avons été lésés. Et nous croyons profondément qu’en Formule 1, le summum de la course automobile, l’un des sports les plus importants au monde, justice doit être rendue."

Mercedes

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less