Formule 1

Wolff : Bottas a obtenu sa rédemption

Un an après une crevaison cruelle

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 avril 2019 - 19:57
Wolff : Bottas a obtenu sa rédemption

Encore accusée de s’être sous-estimée durant le week-end, avant de signer le doublé en qualification et le doublé en course, Mercedes s’est défendu par la voix de son directeur, Toto Wolff, qui a rappelé que Ferrari a écrasé la dernière séance d’essais libres, laissant penser que les Flèches d’argent seraient en difficulté.

"Que puis-je dire ? Nous ne nous sous-estimons pas. Nous voyons des Ferrari fortes le vendredi et le samedi, et je pense que Charles Leclerc était certainement l’homme le plus rapide en piste aujourd’hui, mais comme à Bahreïn, ça n’a pas fonctionné" explique Wolff.

"Je pense que ce qu’on a fait durant les premières courses, c’est de tout mettre bout à bout. L’équipe n’a pas fait d’erreurs, les décisions stratégiques étaient les bonnes, les pilotes n’ont pas mis une roue de travers, et ça nous a fait gagner les quatre premières courses. De l’autre côté, ils ont eu plus de problèmes."

Néanmoins, il ne juge pas l’avance de Mercedes très importante en termes de performance : "On voit des variations des performances. Ferrari était dans une division à part à Bahreïn. Nous étions au-dessus à Melbourne et en Chine. Ici, ils étaient bons le samedi, nous pas trop. Ce que je peux voir, c’est que l’ordre ne semble pas avoir changé, nous avons les mêmes protagonistes."

L’Autrichien a rappelé que la victoire de Valtteri Bottas n’est qu’une juste récompense, un an après avoir été éliminé dans l’avant-dernier tour à cause d’une crevaison : "C’était une rédemption pour lui. Il y avait encore des débris, mais il a eu sa rédemption."

Aucune consigne n’a été donnée chez Mercedes, après un départ qui a vu les deux pilotes faire deux virages roue contre roue, mais aussi en fin de course où Lewis Hamilton a eu le droit de mettre la pression sur Bottas.

"Absolument. Nous leur avons dit d’y aller doucement au départ, car nous ne savions pas combien de temps dureraient les médiums. A la fin, ils étaient libres de se battre oui. C’est devenu sportif à la fin, ce qui est bien. Tous les deux sont sous une bonne pression. On peut le voir, aucun n’a fait d’erreur. J’espère qu’ils continueront toute la saison."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less