Formule 1

Russell solide mais invisible, Williams s’excuse auprès de Kubica

Le Polonais pénalisé en raison d’une erreur de l’équipe avant le départ

Recherche

Par A. Combralier

28 avril 2019 - 19:38
Russell solide mais invisible, (...)

Les Williams ont vu l’arrivée, et c’est à peu près le seul point positif de ce dimanche à Bakou. Les monoplaces anglaises ont été les seules à finir à deux tours du vainqueur.

George Russell, sur un plan purement personnel, peut tout de même être satisfait : il a relégué Robert Kubica à plus de quarante secondes, un écart que la seule pénalité (drive-through) infligée au Polonais n’explique pas pour sa totalité.

« Ce n’était pas un week-end propre pour nous » regrette le rookie, 15e de l’épreuve. « Mais les qualifications passées, je me suis senti bien. Je suis assez soulagé que ce week-end soit terminé, il n’a pas tourné en notre faveur. Nous allons pousser pour la prochaine course, j’espère que Barcelone sera plus positif. »

Le calvaire de Robert Kubica a continué ce dimanche : après s’être crashé en qualifications, le Polonais a donc écopé d’un drive-through. Williams l’avait sorti trop tôt de son garage pour le positionner dans la pitlane, d’où il s’élançait… Une erreur grossière de plus pour Williams.

« Je n’avais jamais couru ici, et je voudrais dire merci aux mécaniciens. Ils ont fait un travail incroyable pour remettre la voiture en un seul morceau après mon erreur d’hier. Nous avions décidé de partir de la pitlane, et très tôt, il a été clair que je devais faire attention en freinant. Ce n’était pas facile, mais la priorité aujourd’hui était de ramener la voiture à la maison. J’y suis parvenu. Une fois de plus, merci aux mécanos, ils ont réalisé quelque chose d’extraordinaire pour que la voiture soit prête pour la course. »

Dave Robson, ingénieur de course en chef, évoque bien sûr un « week-end difficile » pour Williams, mais estime qu’il est « bon de ramener, une fois de plus, les deux voitures à la maison. »

« Nous avions choisi de faire des changements aux réglages de la voiture de Robert, en plus des réparations nécessaires. Nous avons donc dû partir des stands, ce qui a aidé Robert à avoir un bon rythme constant en course, surtout avec les tendres. Le départ de George fut difficile, les températures de ses pneus ont chuté durant le tour de formation. Cependant, avec le deuxième train de tendres, il a pu avoir un rythme raisonnable. »

« Nous présentons nos excuses à Robert pour l’infraction qui a causé sa pénalité. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less