Formule 1

Williams F1 a fait des tests sur l’aéro et les pneus Pirelli en France

La recherche de performance débutera ce samedi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 juin 2021 - 19:27
Williams F1 a fait des tests sur (...)

Williams F1 a continué le travail de fond effectué lors des derniers Grands Prix sur sa FW43B. La première journée du Grand Prix de France a été mise à profit pour des tests aéros et pour vérifier comment les pneus étaient affectés par les nouvelles directives de Pirelli.

C’est demain que Williams débutera réellement son programme sur la performance, avec la volonté de trouver de quoi remonter sur le peloton, même si c’est une lutte avec Haas F1 qui se profile.

Roy Nissany était au volant de la monoplace de George Russell lors des Libres 1, et le pilote de F2 a été prudent : "Ce fut une séance productive, même si je pense que j’aurais pu extraire un peu plus de la voiture."

"Il faut du temps pour gagner en confiance après un certain temps d’absence, et le Paul Ricard est définitivement une piste où vous avez besoin de beaucoup de confiance en raison des vitesses élevées et des longs virages."

"Malgré le vent, cela restait une séance très informative et nous avons recueilli beaucoup de données, nous avons donc appris de bonnes leçons. Rouler dans la FW43B est toujours génial !"

George Russell a repris son baquet l’après-midi et relativise l’heure qu’il n’a pas passée au volant ce matin : "C’est toujours délicat de ne faire qu’une séance, mais je n’ai pas l’impression d’avoir raté trop de choses car les conditions étaient difficiles ce matin et il y a eu quelques erreurs en piste avec les rafales de vent."

"En Libres 2, mes relais avec du carburant semblaient solides et je suis entré dans un bon rythme lors de ces tours. Mais je pense qu’il y a encore plus à venir de mon côté avec une faible quantité de carburant. Nous chercherons ce soir à comprendre comment nous pouvons extraire davantage de la voiture."

Nicholas Latifi était donc le seul pilote Williams en piste toute la journée aujourd’hui au Paul Ricard. Pour lui comme pour son équipier, la FW43B doit encore progresser avec peu d’essence à bord.

"La piste était très verte en Libres 1 et le vent a surpris beaucoup de pilotes. Au départ, la voiture ne se comportait pas bien, mais nous avons fait quelques changements avant la Libre 2 et c’était beaucoup plus agréable à piloter ensuite !"

"Avec du carburant elle était meilleure que prévu, c’est donc certainement un point positif. Nous allons faire notre analyse ce soir et, espérons-le, trouver plus de performances pour les qualifications."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less