Formule 1

Ferrari veut encore trouver du rythme mais débute bien en France

Leclerc est confiant, Sainz espère progresser

Recherche

Par Olivier Ferret

18 juin 2021 - 19:12
Ferrari veut encore trouver du (...)

A l’image des pilotes McLaren, les pilotes Ferrari ont souffert du vent ce vendredi sur le circuit Paul Ricard, dans le cadre des premiers essais du Grand Prix de France de Formule 1. Charles Leclerc n’est pas surpris par le niveau de la Ferrari, décevant ce matin mais rassurant cet après-midi.

"Aujourd’hui, l’accent a été mis sur l’équilibre de la voiture. Le vent était très fort, ce qui rendait le pilotage difficile, mais c’était pareil pour tout le monde donc il fallait juste essayer de trouver un bon moyen de se débrouiller dans ces conditions," admet le Monégasque.

"D’une manière générale, les choses semblent ici plus conformes à ce que nous attendions par rapport aux deux derniers week-ends de course, où nous avons eu d’agréables surprises."

"Notre performance d’aujourd’hui n’était pas mauvaise cependant et bien que nous ayons encore pas mal de travail à faire, nous avons bien progressé entre les Libres 1 et 2 et la voiture se comportait mieux cet après-midi."

Leclerc ne s’attend pas à jouer la pole mais il travaillera au mieux sur la séance de demain après-midi.

"Il sera important de comprendre comment placer les pneus dans la bonne fenêtre de fonctionnement demain. Avec le vent, il faut aussi trouver les bons réglages pour s’assurer que la voiture est facile à piloter en qualifications. Si nous parvenons à mettre ces deux choses ensemble, je suis presque sûr que nous pourrons passer un week-end décent."

Carlos Sainz a eu un peu plus de mal que son équipier et le reconnait. Il espère trouver des solutions avant les qualifications mais aussi en vue de la course, notamment pour l’exploitation des pneus médiums.

"Aujourd’hui, c’était assez délicat. Nous savions que ce tracé serait difficile pour nous par rapport aux deux courses précédentes, donc aujourd’hui s’est plus ou moins passé comme prévu. Cependant, nous ne sommes pas si loin des premiers et nous sommes raisonnablement satisfaits de l’équilibre de la voiture, Charles un peu plus que moi pour le moment."

"Le plus délicat était le vent fort, qui soufflait dans les pires directions possibles, avec un vent de face dans les lignes droites et un vent arrière dans les virages. Cela a rendu le circuit difficile et plus lent. Les pneus tendres et durs semblent bien fonctionner, nous continuerons donc à travailler ce soir pour essayer d’extraire le maximum de la voiture demain."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less