Virage dangereux à Miami : Norris s’agace de l’inaction de la FIA

Une attitude trop peu ouverte

Recherche

Par Alexandre C.

13 mai 2022 - 09:01
Virage dangereux à Miami : Norris (...)

Le virage 13 de Miami a été une source de danger, d’incompréhension et d’irritation de la part des pilotes. En effet c’est dans ce virage que Carlos Sainz comme Esteban Ocon se sont sortis.

Le pilote Alpine a même subi un choc impressionnant de 51 G. Et a dans la foulée jugé « inacceptable » l’absence de TecPro dans ce virage, au lieu d’un simple mur de béton.

Pourtant, la FIA a fait la sourde oreille à sa demande. Même Carlos Sainz avait aussi soulevé la question après son crash, aussi en vain.

Chez les patrons, l’impatience règne également. Fort logiquement chez Alpine, Otmar Szafnauer soutient la position de son pilote.

« Si nous regardons en arrière, la FIA devrait aussi passer en revue ce point. »

« Mon opinion personnelle est que si nous avions eu une barrière Tecpro, cela aurait été plus sûr. Le travail de la FIA n’est pas de protéger les voitures, mais la protection des voitures et des pilotes est fortement corrélée. Si la voiture est endommagée, le pilote peut l’être aussi. »

Otmar Szafnauer avance aussi une piste intéressante à la FIA : comment faire en sorte qu’une voiture soit réparée à temps pour les qualifications en cas de crash en EL3 (ce fut le cas d’Ocon) ?

« L’autre chose que nous devrions peut-être examiner est l’état de la troisième voiture. »

« Autrefois, c’était la voiture mulet. Je ne pense pas que nous ayons besoin de passer à la voiture mulet, parce qu’alors vous avez besoin de personnes supplémentaires. »

« Si la voiture est un peu plus construite avec les mêmes pièces que celles que vous avez déjà ici, alors vous avez une meilleure chance de la réparer pour les qualifications. »

Norris presse la FIA d’agir

S’exprimant aussi sur le crash d’Ocon, Lando Norris a fait part de son incompréhension quant au silence, peut-être coupable, de la FIA. Que se passera-t-il l’an prochain si rien ne change ?

« Je suppose que nous apprenons de nos erreurs, et j’espère qu’ils apprendront de ce qui s’est passé. En tant que pilotes, nous comprenons les choses différemment de quelqu’un qui ne conduit pas la voiture. »

« Il est important que lorsque nous donnons des conseils, ils soient pris en compte et que des mesures soient prises, surtout lorsque l’absence d’un Tecpro a des conséquences beaucoup plus graves que la présence d’un Tecpro, par exemple, c’est quelque chose de simple. »

« Surtout quand cela se produit une fois, nous avons dit quelque chose [après le crash de Carlos Sainz], rien n’a été fait. Cela s’est reproduit, et c’était encore pire. Les gens doivent juste nous écouter. »

« C’est nous qui conduisons les voitures. Nous en savons plus qu’eux dans beaucoup de domaines, ils en savent plus que nous dans certains. Nous devons simplement travailler davantage ensemble. »

« Mais à l’heure actuelle, il semble que nous ne soyons pas beaucoup entendus. »

« Le baquet d’Esteban a été brisé. Ils ont juste besoin de prendre des mesures supplémentaires. »

FIA

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos