Formule 1

Un traitement de faveur pour le Vietnam ? Carey rassure les promoteurs

Pour éteindre une polémique qui menaçait de naître

Recherche

Par A. Combralier

11 février 2019 - 08:54
Un traitement de faveur pour le (...)

La FOPA, l’association regroupant 16 des 21 promoteurs des Grands Prix, a récemment publié une lettre incendiaire contre la gestion de Liberty Media. Ces promoteurs reprochent, notamment, les conditions avantageuses octroyées par la FOM dans la négociation de certains GP – conditions dont ne bénéficient pas les autres promoteurs. La signature possible d’un contrat « gratuit » de Miami avec la FOM (alors que les promoteurs doivent verser des millions d’euros pour avoir le droit d’organiser une course), a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Désormais, les promoteurs craignent que le Grand Prix du Vietnam, qui sera organisé à partir de 2020 dans les rues de la capitale, Hanoï, bénéficie de telles largesses.

Chase Carey a donc tenu à montrer au front pour rassurer la FOPA, et ainsi éviter tout nouveau bruit médiatique : la FOM veillera à ce que le contrat de Hanoï ne soit pas différent de la moyenne…

« Nous travaillons avec tous les promoteurs, donc je ne pense pas que nous finirons par trouver un accord avec le Vietnam qui soit différent de ceux des autres courses. »

« Nous devons nous assurer des droits de toutes les 21 courses que nous avons. Certainement, être impliqué avec le Vietnam depuis le premier jour nous a permis d’adopter une méthode que nous n’avions pas eu l’opportunité de tester auparavant – nous avons pu dessiner le circuit, créer la course et l’évènement. C’est une course urbaine, donc il y a toujours une dynamique plus forte pour déterminer à quoi ressemblera la piste. »

« Quand vous avez une piste qui est déjà construite, une bonne partie de ce que sera la course est déjà pré-déterminée. Mais quand vous créez une course dans une ville, vous la créez de zéro à partir de l’existant. »

« Cela nous a permis d’être davantage impliqué dans la création de la course – et nous pensons que ce sera une course formidable pour les fans, dans un lieu qui sera génial pour les fans. Le spectacle, au-delà de la course, capturera, je pense, leur imagination. »

Chase Carey semble tout de même, dans ces déclarations, justifier une méthode de travail, avec les promoteurs du Vietnam, plus étroite qu’avec les promoteurs existants… Mais là encore, l’Américain rassure les autres promoteurs : ce que la FOM fait aujourd’hui avec Hanoi a vocation à être généraliser.

« Notre but est de travailler avec chaque course, pour nous assurer que la course en elle-même, ou l’expérience qui l’entoure, ou l’engagement avec nos partenaires, maximisent toutes les opportunités. »

« De manière réaliste, nous travaillons avec toutes les courses pour nous assurer qu’elles proposent une expérience aussi complète que possible. Chaque fois que quelqu’un dit que telle piste n’est pas formidable pour les dépassements, ma réaction est de dire : comment faire pour la rendre plus favorable aux dépassements ? Et s’il y a un problème, nous devrions essayer de le résoudre. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less