Formule 1

Verstappen en a terminé avec ses travaux d’intérêt général

Il était avec la FIA et les commissaires ce week-end encore

Recherche

Par Olivier Ferret

11 février 2019 - 08:01

Max Verstappen en a maintenant officiellement terminé avec sa punition infligée suite à son coup de sang contre Esteban Ocon à l’arrivée du Grand Prix du Brésil.

Après avoir passé une journée avec les commissaires de Formule E au Maroc en décembre dernier, il a participé ce week-end au séminaire organisé par la FIA chaque année dédié aux commissaires.

Pour sa 2e et dernière journée de travail d’intérêt général, Verstappen était présent ce samedi, à Genève avec les les commissaires de différentes disciplines de sport automobile. Ce séminaire doit permettre de partager les expériences et de proposer des améliorations.

Concrètement, le Néerlandais a participé à plusieurs ateliers interactifs et a représenté les concurrents en compagnie du pilote Andy Priaulx (WTCC), le nouveau directeur de M-Sport Ford en WRC, Richard Millener, et le directeur de la compétition de BMW Motorsport, Jens Marquardt.

"Nous faisons notre travail en piste, en essayant de tirer le mieux de chaque course en tant que pilote. Il est clair que les commissaires s’attachent à faire la même chose, en trouvant les décisions les plus justes," a commenté Verstappen à l’issue de cette journée.

De quoi repartir avec une image différente de ce dur métier, souvent bénévole ? Probablement.

"Cela a été une bonne leçon pour moi et j’ai beaucoup appris, à la fois ici à Genève et à Marrakesh. Au Maroc, j’ai vraiment apprécié l’expérience et cela m’a donné une bonne compréhension de ce que font les commissaires. Et c’était bien de faire partie de ce séminaire également."

Red Bull

expand_less