Formule 1

Renault F1 va accélérer son développement grâce à l’impression 3D

Un nouvel accord signé

Recherche

Par Olivier Ferret

30 mai 2019 - 17:06
Renault F1 va accélérer son développement

Renault F1 Team et Jabil ont annoncé la signature d’un accord de fabrication additive afin d’accélérer le développement et la livraison d’éléments imprimés en 3D destinés à la Renault R.S.19 disputant la saison 2019 du Championnat du Monde de Formule 1. Grâce au réseau de fabrication additive de Jabil, Renault F1 Team bénéficiera d’un accès rapide et efficace à des pièces de toute première qualité.

Figurant parmi les premiers à avoir adopté la fabrication additive, Renault F1 Team est constamment en quête d’opportunités pour produire des pièces rapidement et économiquement tout en réduisant le poids de ses voitures de course, sans compromettre la résistance ou l’intégrité.

"Le moindre aspect de chacune de nos activités est orienté vers l’excellence. Nous sommes impatients de tirer parti de l’écosystème en pleine croissance de Jabil, de ses matériaux, processus et machines certifiés afin de dynamiser la disponibilité des pièces et d’augmenter notre productivité de manière globale," commente Antoine Magnan, directeur des partenariats de Renault Sport Racing.

Jabil propose des solutions de production intégrant des services complets de conception, de fabrication, d’approvisionnement et de gestion de produits. Conjuguant la puissance de plus de 200 000 personnes dans 100 installations réparties dans 26 pays, Jabil simplifie la complexité et crée de la valeur dans un large éventail de secteurs pour favoriser l’innovation, la croissance et le succès de ses clients. Les dernières expansions du réseau de fabrication additive de Jabil visent à répondre aux besoins d’impression 3D dans des industries hautement réglementées, comme l’aérospatiale, la santé et l’automobile.

"Nous sommes ravis de faire partie de la stratégie de Renault F1 Team destinée à améliorer les performances grâce à la fabrication additive. Notre capacité à consolider une chaîne d’approvisionnement mondiale et à faire évoluer les processus qualifiés en fonction des besoins permettra la production de composants du châssis et de la voiture en un temps record," conclut John Dulchinos, vice-président de la fabrication numérique de Jabil.

Renault F1

expand_less