Formule 1

Podiums en 2021, victoires possibles en 2022 : Prost précise les objectifs d’Alpine F1

A quoi Alonso peut-il s’attendre ?

Recherche

Par Alexandre C.

30 octobre 2020 - 09:22
Podiums en 2021, victoires possibles en

Renault a fait de francs progrès depuis le début d’année – des progrès récompensées par le podium de Daniel Ricciardo au Nürburgring. Alors que la lutte pour la 3e place au classement des constructeurs se poursuit, avec Racing Point et McLaren, Alan Prost, pour le journal espagnol AS, a fait le point sur le futur proche de l’équipe.

Pour 2021, avec l’arrivée de Fernando Alonso et la première année d’Alpine, Renault pourrait-elle envisager mieux qu’un podium – une victoire ? Prost balaie déjà l’hypothèse… tout en demeurant ambitieux.

« Nous n’allons pas gagner de titre en 2021, nous en sommes encore loin, mais nous pouvons avoir une bonne position au classement des constructeurs et quelques podiums, oui. »

« Fernando, c’est bien qu’il voie l’année prochaine que nous pouvons améliorer la voiture avant 2022. Il se battra avec une bonne voiture décente, mais pas avec une voiture capable de gagner. Nous verrons dans le futur. »

C’est bien sûr vers 2022 que se concentrent Alpine et Prost : ce grand tournant réglementaire que Cyril Abiteboul dit anticiper depuis plusieurs bonnes années. Mais le consultant spécial de l’équipe demeure prudent...

« Nous ne pouvons pas estimer où nous serons en 2022 en raison des nouvelles règles et du plafond budgétaire et en raison du niveau de performance des concurrents. Le plafond budgétaire les affectera-t-il plus que nous ? Nous opérons en dessous, nous avons même eu moins de ressources que Sauber, Toro Rosso ou McLaren dans le passé. Nous n’avons pas un gros budget et dès l’année prochaine, nous serons au même niveau. »

« Nous n’avons jamais dépassé le plafond budgétaire. Les grandes équipes doivent réduire leur volume d’environ 100 millions d’euros et peut-être limiter le nombre de leurs effectifs. Et puis il y a un changement de réglementation. Nous aurons un nouveau moteur qui sera meilleur. Nous nous sommes concentrés dès le début sur cette année 2022 et nous avons déjà montré que nous faisons des progrès, car nous avons maintenant une meilleure structure qu’il y a deux ou trois ans. Tout est en place pour 2022. »

« Mais dans ce sport, notre performance est toujours liée à ce que font les autres. Si vous me demandez si nous allons être champions en 2022, je pense que ce sera très difficile car les grandes équipes ont déjà eu les moyens de préparer cette voiture depuis longtemps. Mais si nous sommes proches, ce sera aussi différent à l’avenir. »

Lutter contre les écuries de pointe en 2022 demeure cependant bien l’objectif établi, huit ans après le retour de Renault.

« C’est possible, c’est le but. En 2022, je ne pense pas qu’on puisse parler de titres parce qu’on ne sait pas. L’objectif est d’être le plus proche possible des gros bras. Se battre à leurs côtés, même si nous ne sommes pas devant, c’est le premier pas que nous devons faire. Quand nous y serons, si nous atteignons ce niveau, nous pourrons travailler pour les titres mondiaux. »

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less