Formule 1

Pérez : A quelques tours près, je rattrapais Lewis

Il juge son dépassement sur Bottas ‘délicat’ mais pas illégal

Recherche

Par Alexandre C.

21 juin 2021 - 09:18
Pérez : A quelques tours près, je (...)

Sergio Pérez a réussi à obtenir, au finish, une probante 3e place au Paul Ricard, en doublant Valtteri Bottas dans les derniers tours de course, grâce à l’usure moins prononcée de ses gommes. Sur la même stratégie que Valtteri Bottas, quoiqu’un peu décalée de quelques tours, le Mexicain a ainsi fait valoir sa valeur ajoutée à Red Bull.

Pour autant son dépassement était-il légal ? La FIA a bien ouvert une enquête pour dépassement des limites de piste, mais sans suite donnée. Toto Wolff a d’ailleurs après-course plaisanté, rappelant que Sergio Pérez se trouvait « à Toulon » au moment de dépasser !

Pour Sergio Pérez, comme pour la FIA, il n’y avait pas de problème… ni « d’avantage durable » de gagné selon la terminologie en vigueur.

« Ouais, c’était assez délicat parce que nous atteignions les voitures à un tour et parce que, avec le DRS et le trafic devant, tout devenait assez difficile. Et puis je l’ai contourné dans le virage 10, et j’ai juste essayé de lui donner autant de place que possible... Je veux dire, j’étais déjà devant mais j’ai essayé de lui donner autant de place que possible. Ça veut dire que je suis sorti de la piste pour y arriver. Je suis revenu et en fait je n’avais pris aucun avantage [durable] parce que le dépassement était déjà fait - et tout a été fait principalement pour lui donner de la place et éviter tout contact possible à ce moment-là. »

C’est donc le premier double podium de Red Bull de l’année : Sergio Pérez, comme à Bakou, permet à son équipe de marquer des points très importants au classement des constructeurs.

Sergio Pérez n’a-t-il pas définitivement franchi un cap avec Red Bull ?

« Oui, je pense que nous avons fait une bonne course. Nous avons trouvé les conditions de piste très différentes de ce à quoi nous nous attendions - surtout au début de la course, nous avions très peu d’adhérence. Évidemment, le fait d’avoir moins d’appui sur la voiture par rapport à la Mercedes a rendu notre premier relais assez délicat. Je pense que mes cinq premiers tours et les cinq derniers tours de mon premier relais… si vous les enlevez, la course aurait pu être bien meilleure. »

Comme souvent, Sergio Pérez a fait parler sa maitrise des gommes en course pour prolonger son relais, ce qui fut bien décisif en fin de Grand Prix.

« Nous avons fait une bonne stratégie. Nous avons été longtemps, très longtemps en piste sur ce premier relais, ce qui a vraiment payé. Et je pense que, oui, il nous a manqué quelques tours pour avoir Lewis aussi. »

« Mais je pense que dans l’ensemble c’est un bon résultat pour l’équipe et ça montre qu’il y a de bons progrès - et je dois juste continuer à travailler dessus pour obtenir cette régularité et franchir une nouvelle étape très bientôt. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less