Formule 1

McLaren n’a pas voulu aider Mercedes F1 contre Verstappen

Seidl et Norris répondent à Marko

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 mai 2021 - 10:37
McLaren n’a pas voulu aider Mercedes (...)

La séance qualificative du Grand Prix du Portugal a donné lieu à un échange à distance entre Red Bull et McLaren. Après que Max Verstappen est arrivé derrière Lando Norris, son ingénieur lui a dit de "ne faire aucune faveur" au Néerlandais.

Une remarque que n’a pas apprécié Helmut Marko, et l’Autrichien juge même que la demande émanait du fournisseur moteur de McLaren : "C’est très sportif de la part du management de Mercedes", a-t-il déclaré ironiquement.

"Le message radio pour Norris pourrait être compris comme une invitation à détruire le tour de Max. Dans tous les cas, j’imagine difficilement McLaren dire la même chose à Norris si c’était Lewis Hamilton derrière lui."

Norris ne comprend pas ce que dit Marko et explique ce qu’il a compris de la part de son ingénieur : "Juste que je devais le garder hors de l’aspiration j’imagine. Je ne sais pas ce que j’ai fait de mal. Je l’ai laissé passer à la toute droite de la piste de l’autre côté du circuit. J’ai fait de mon mieux pour m’écarter."

Andreas Seidl, le directeur de McLaren, n’a pas voulu commenter les propos de Marko : "Non, nous courons pour nous-mêmes, pour personne d’autre. Notre objectif est d’être le plus haut possible. Je pense que c’est normal de ne pas vouloir d’aspiration. En qualifications, c’est le temps de chacun, sans aide."

Marko admet que son inquiétude est ailleurs que sur ce petit incident : "Ce qui m’inquiète, c’est notre vitesse en pneus médiums, nous ne sommes pas compétitifs avec. Nous espérons que ça changera avec les réservoirs pleins, car les pneus chaufferont différemment."

Red Bull

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less