Formule 1

Le top 8 partira en médiums, un choix stratégique nécessaire

Un seul arrêt attendu en course

Recherche

Par A. Combralier

22 juin 2019 - 19:15
Le top 8 partira en médiums, un (...)

C’est un nouveau record de piste qui est tombé ce samedi au Castellet : Lewis Hamilton, le poleman, a frappé fort en améliorant de 1,7 seconde la marque de l’an dernier… en dépit d’une température de piste plus élevée (53 degrés).

L’évolution de la piste a été notable, en particulier en Q1 ; de nouveau demain, le nouvel asphalte devrait continuer à progresser.

La Q2 était la séance stratégique : 8 pilotes sont parvenus à se qualifier avec les médiums, dont les McLaren et Daniel Ricciardo. Pierre Gasly et Antonio Giovinazzi devront partir en tendres demain, alors même qu’ils se sont mal classés en Q3 – un net désavantage stratégique.

En course demain, la stratégie la plus rapide sera à un seul arrêt, a calculé Pirelli. La stratégie optimale est de commencer en médiums puis, au bout de 22-27 tours, de passer en durs jusqu’à la fin de la course.

Si un pilote démarre en tendres, comme Pierre Gasly ou Antonio Giovinazzi, une stratégie à un seul arrêt est à peine meilleure qu’une stratégie à deux arrêts. Pour un seul arrêt, il faudra faire durer les tendres entre 14 et 16 tours, ce qui s’annonce complexe en raison des fortes chaleurs. Le deuxième relais se ferait en durs.

La stratégie à deux arrêts est « bien plus lente » selon Pirelli, notamment parce que l’entrée des stands a dû être légèrement revue. Si jamais un pilote veut tenter malgré tout ce pari, il faudra commencer en tendres, s’arrêter au bout de 5-8 tours, passer les médiums durant 22-27 tours, afin de finir en médiums.

La clef, précise Pirelli, sera de « gérer, dans tous les cas, la dégradation des tendres et – dans une moindre mesure – des médiums, alors que les conditions seront chaudes. C’est pourquoi la première stratégie est clairement celle à préférer, et c’est pourquoi tant de pilotes ont sélectionné les médiums en Q2. »

« Ce furent l’une des qualifications les plus remarquables du point de vue du chronomètre, avec une pole 1,7 seconde plus rapide que celle de l’an dernier avec des pneus équivalents, et des températures qui ont dépassé les 50 degrés sur la piste aujourd’hui » s’enthousiasme Mario Isola.

« Nous avons vu une évolution continuelle de la piste aujourd’hui, et par conséquent, beaucoup moins de voitures sont parties en glisse par rapport à l’an dernier. »

« Clairement, les prédictions stratégiques favoriseront ceux partant en médiums demain. La plupart des membres du top 10 ont adopté cette stratégie en Q2. Cela pourrait mener à une situation intéressante en début de course demain, avec quelques voitures, hors du top 8, partant sur des tendres plus rapides, alors que le top 8 partira lui en médiums. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less