Formule 1

Le Grand Prix de France ne craint pas le même chaos qu’en 2018

Tout a été revu et repensé

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 juin 2019 - 14:52
Le Grand Prix de France ne craint (...)

Les bouchons aux abords du circuit Paul Ricard l’an dernier, lors du Grand Prix de France, ont marqué le retour du circuit au calendrier de la Formule 1. Le vendredi notamment, une bonne partie du public a manqué les essais libres en étant coincé dans les embouteillages (photo).

Cette année, le circuit situé au Castellet a tout revu et a notamment fait un partenariat avec l’application communautaire de trafic, Waze, et a changé ses aménagements sur place, comme l’explique Eric Boullier.

"Les retours des fans ont été très utiles" a assuré Boullier. "Nous travaillons étroitement avec les autorités locales, nous avons un partenariat pour l’information trafic en direct, les parkings ont été revus. Pour faire court, beaucoup de choses ont été faites."

Il avoue toutefois que le Grand Prix va perdre en nombre de spectateurs à cause de ces soucis : "Cela jouera forcément un rôle. Mais d’autres choisiront de venir la seconde année car c’est bien mieux organisé."

L’événement a toutefois fait un retour positif a calendrier de la F1 : "Tout le monde dans la communauté de la F1 était heureux de ce retour après une absence de dix ans. Nous avons reçu beaucoup de compliments de la part des équipes."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less