Horner ’regrette’ que Piastri n’ait pas rejoint la filière Red Bull

"Il y avait une opportunité de le signer"

Recherche

Par Paul Gombeaud

21 septembre 2022 - 15:09
Horner 'regrette' que (...)

Oscar Piastri va donc rejoindre McLaren F1 l’année prochaine après avoir été couvé par Alpine pendant plusieurs années, et l’équipe française peut regretter de ne pas avoir su garder sa pépite australienne. Mais elle n’est visiblement pas la seule.

Christian Horner, le directeur de Red Bull, révèle en effet qu’il aurait aimé enrôler Piastri dans le programme junior de la firme autrichienne il y a quelques années, mais cela ne s’est jamais concrétisé à son désarroi.

"Oscar pilotait pour Arden en F4 et en Formule Renault et possédait bien sûr un grand talent," a déclaré Horner.

"Il y avait une opportunité pour Red Bull de le signer à l’époque, mais nous n’avons finalement pas choisi cette option et je le regrette. Ce qu’il a accompli en F3 puis en F2 est phénoménal."

Une chose est sûre selon Horner : s’il avait été à la place d’Alpine F1, il aurait fait en sorte que Piastri possède un contrat en béton armé avec son équipe.

"S’il avait piloté ici, nous l’aurions verrouillé pendant un certain temps. C’est difficile de savoir ce qui lui avait été promis (chez Alpine), mais ce qui s’est produit a certainement été surprenant. Fernando Alonso a lancé un pavé dans la marre et entrainé le jeu des chaises musicales. Piastri est un super pilote. Seulement, le problème est que les attentes autour de lui seront immenses désormais."

Le pilote australien devra en plus débuter avec Lando Norris pour coéquipier, et Horner lui promet ainsi une première saison difficile.

"Il va arriver et devra répondre aux attentes face à Lando, ce qui ne sera pas une mince affaire. Dans ce business, soit vous nagez, soit vous coulez. Mais c’est un pilote très compétent et je suis sûr qu’il s’en sortira."

Bientôt un nouveau membre de la filière Red Bull en F1 ?

Désireuse de soigner son image après avoir perdu Alonso et Piastri, Alpine F1 aimerait engager Pierre Gasly aux côtés d’Esteban Ocon pour 2023. Mais pour libérer son pilote français, Red Bull souhaiterait lui trouver un remplaçant digne de ce nom chez AlphaTauri.

La piste Colton Herta étant refermée, le nom de Nyck de Vries, brillant pour ses débuts en F1 à Monza, a émergé. Mais Horner rappelle que la filière autrichienne dispose aussi de nombreux talents au sein de sa pépinière.

De là à ce que l’un d’eux soit promu dès l’année prochaine ? Cela semble improbable, mais le dirigeant britannique salue tout de même l’efficacité du programme junior de Red bull.

"Nous continuons à investir dans la jeunesse, nous avons de très bons pilotes dans ce programme, en karting, en F4 et dans les catégories du dessus. Je pense que c’est quelque chose que Red Bull a su bien faire, nous donnons une chance à ces jeunes talents et leur offrons des opportunités qu’ils n’aurait pas eues autrement."

"Isack Hadjar a connu une bonne première saison en F3 cette année. Et je pense qu’en F2, Ayumu Iwasa est sorti du lot. Et ce ne sont là que deux pilotes de notre programme."

"Liam Lawson a connu une année compliquée, mais il possède lui aussi du talent. Dennis Hauger a été un peu décevant en F2 après une année de domination en F3. Mais encore une fois, cela dépend à la fois du pilote et de l’équipement dont il dispose."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos