Formule 1

Haas peut tirer du positif malgré l’accident de Grosjean

Du travail de fond qui sera utile

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 novembre 2019 - 00:49
Haas peut tirer du positif malgré (...)

Romain Grosjean avait vécu une très bonne séance du matin à Austin, avec une belle sixième place, et espérait en faire de même lors de la seconde, mais un accident a mis fin à son programme. Le Français a perdu le contrôle dans le premier secteur et a percuté les barrières.

"La première séance s’est bien passée. La voiture semblait avoir beaucoup d’adhérence, peut-être parce que j’ai piloté la NASCAR hier et repris une monoplace de Formule 1 aujourd’hui, et que je me suis dit que j’avais du grip" plaisante Grosjean.

"C’était une bonne séance, j’en étais heureux. Nous avons fait des changements pour les EL2 et avec le recul, c’était un peu moins bon. C’est difficile en piste, il y a beaucoup de bosses, mais c’est aussi plutôt cool. Hormis au virage 1, le freinage est rude et c’est douloureux dans le bas du dos. Mais ça ajoute du caractère au circuit, c’est plutôt cool."

Il admet la perte de temps à cause de son accident, et compte voir ce que les données récoltées par son équipier Kevin Magnussen auront fait comprendre : "Nous n’avons pas eu le temps de faire de simulation de course, donc nous allons voir ce que Kevin a fait et l’appliquer à notre voiture."

Magnussen, pour sa part, a connu une journée plutôt fluide et s’en félicite : "Les Libres 1 ont été plutôt bonnes. Nous savions que nous avions un grand programme de tests en Libres 2, alors nous avons essayé de rouler directement en EL1 et nous n’avons pas fait de tour d’installation, nous avons directement commencé à signer des chronos."

"Nous voulions obtenir des informations sur l’équilibre de la voiture. Ensuite, en EL2, nous avons effectué tous les tests aérodynamiques. Ils visaient à établir une corrélation et, évidemment, à essayer de comprendre un peu plus notre aérodynamique avec un nouvel aileron avant."

De nouveau, Haas a effectué un travail de fond et recherché des solutions à ses problèmes, mais aussi pour le développement : "Nous ne nous sommes donc pas préoccupés des chronos, nous avons vu comment cela se déroulait en EL1, nous n’avons pas fait de run sans carburant et des choses comme ça."

"C’est plus représentatif de notre rythme, nous sommes probablement juste en dehors du top dix. Ce serait bien d’en trouver plus, et d’être dans le top 10 à domicile mais c’est très serré, il ne nous reste plus qu’à essayer d’y parvenir demain."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less