Formule 1

Kubica explique pourquoi les bosses causent des sorties de piste

Une journée intéressante pour lui et Williams

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 novembre 2019 - 01:03
Kubica explique pourquoi les bosses (...)

Robert Kubica a découvert le Circuit des Amériques à Austin ce vendredi, et a également pu prendre connaissance des bosses très critiquées sur la piste. Plus précisément, il en a constaté les conséquences, car il était au courant qu’elles étaient présentes.

"Je le savais avant d’arriver ici, j’ai un ami qui travaille ici et qui m’a dit que ça s’est beaucoup dégradé durant les quatre ou cinq derniers mois" explique Kubica. "Nous sommes plutôt chanceux que ces bosses ne soient pas à des endroits où, hormis au premier virage, elles soient très perturbantes."

De manière très intéressante, il explique un phénomène de perte d’adhérence lié aux bosses, qui justifie les pertes de contrôle vues dans le premier secteur, avec Carlos Sainz, Romain Grosjean, Antonio Giovinazzi et Daniil Kvyat.

"Ce sont des bosses étranges, car c’est comme l’asphalte, il y a des chutes en hauteur dans l’asphalte. Ce n’est pas une bosse sur laquelle vous passez et que vous touchez avec le châssis. C’est plus comme si vous perdiez le contact avec votre essieu arrière sur l’asphalte."

Il détaille le reste de son programme : "Nous nous sommes consacrés à la construction des Pirelli, pour évaluer la maniabilité et l’impact aérodynamique. C’était ma première fois à Austin et piloter une F1 ici est génial. C’est l’un des meilleurs circuits de nouvelle génération au calendrier."

George Russell avait laissé son volant à Nicholas Latifi en EL1 mais a pu profiter de la piste en EL2 : "J’ai adoré conduire sur ce circuit, il a un bon rythme et c’est très rapide, bien que notre rythme était comme l’avait prévu l’équipe. Les conditions étaient bosselées mais ça n’a pas compromis mon tour. Ce n’était pas idéal mais ça a ajouté du caractère au circuit et j’ai hâte de reprendre la piste."

Latifi, pour sa part, a vu un problème de boîte de vitesses ruiner sa journée et ne lui permettre que sept tours : "Les conditions étaient difficiles, il faisait froid et il y avait des bosses, donc je n’ai pas pris de risques. Malheureusement, j’ai fait seulement deux tours d’attaque à cause du problème. C’est un circuit incroyable, même sur le peu de roulage que j’ai fait."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less