Haas F1 : Schumacher n’est pas fan du format Sprint qui sera utilisé en Autriche

Il espère de la pluie sur le Red Bull Ring

Recherche

Par Paul Gombeaud

6 juillet 2022 - 13:15
Haas F1 : Schumacher n'est pas (...)

Après avoir marqué ses premiers points en Formule 1 en terminant huitième à Silverstone, Mick Schumacher arrivera en Autriche en pleine confiance et avec le désir de briller comme à Silverstone.

Le pilote Haas F1 est d’ailleurs un fan du Red Bull Ring, qui accueillera le deuxième weekend ’Sprint’ de la saison, un format qu’il n’affectionne pas vraiment visiblement.

"Je suis excité rien qu’à l’idée d’aller en Autriche," a déclaré le pilote Haas F1. "C’est un super circuit et un super endroit, c’est toujours agréable d’y aller. La météo y est généralement bonne, j’amène donc mon vélo avec moi pour aller rouler avec l’équipe."

"Le cadre est magnifique : toutes ces montagnes, c’est vraiment cool. J’y ai passé un super moment avec l’équipe l’année dernière et j’ai particulièrement apprécié la zone montagneuse. C’est un circuit qui m’a toujours souri d’une certaine manière, j’espère donc que nous connaitrons un bon weekend."

"J’ai souvent disputé le format Sprint en Formule 2, mais je préfère les séances d’essais libres qui nous permettent de perfectionner la voiture, puis disputer la qualification. La pression monte jusqu’à l’évènement que tout le monde attend mais avec le Sprint, il n’y a qu’une seule séance d’essais libres avant la qualification, puis nous allons disputer le Sprint qui arrive parfois un peu trop vite."

La VF-22 de Haas F1 a été performante sous la pluie, notamment lors des qualifications à Montréal, et Schumacher espère donc qu’elle fera à nouveau son apparition ce weekend.

"Oui ! Je veux qu’il pleuve. La pluie nous a aidés cette année, je veux donc la revoir. Si vous abordez le weekend en souhaitant de la pluie, votre approche sera très différente de celle de quelqu’un qui ne la souhaite pas, tout est question d’état d’esprit."

Le Red Bull Ring se situant à 677 mètres d’altitude, les moteurs et les freins des différentes monoplaces seront mis à rude épreuve ce weekend. Schumacher évoque d’ailleurs l’équilibre très difficile à trouver sur ce tracé.

"Je pense que cette année plus que jamais, il faudra économiser les freins et maximiser ce que nous avons. Malheureusement, vous vous retrouvez très vite à la limite concernant les choix à faire : à vous de savoir si vous voulez donner la priorité à la performance ou à la fiabilité."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos