Formule 1

Haas F1 a beaucoup travaillé sur l’opérationnel à Bahreïn

Pour faire gagner de l’expérience à Schumacher et Mazepin

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 mars 2021 - 19:12
Haas F1 a beaucoup travaillé sur (...)

L’équipe Haas F1 a cumulé 2328 kilomètres durant les trois journées d’essais hivernaux disputées à Bahreïn. Mick Schumacher s’estime prêt en dépit d’une première journée difficile, et il avoue être triste que la pré-saison soit déjà terminée.

"Évidemment, c’était un peu triste que ce soit le dernier jour d’essais avant de rouler ici pour le Grand Prix" note Schumacher. "Néanmoins, nous avons 23 courses à venir cette saison, ce qui est génial."

"Encore une fois, c’était une journée productive pour moi avec beaucoup de tours, et c’est toujours une bonne chose. Nous avons rattrapé le temps perdu de la première journée. En général, je dirais que nous sommes heureux de la façon dont les essais se sont déroulés."

Le champion F2 en titre regrette toutefois ses problèmes vendredi : "C’est dommage que l’on ait eu les problèmes le premier jour, mais nous nous sommes rattrapés et nous avons fait quelques essais d’arrêts aux stands hier aussi."

"J’ai pu expérimenter le fait de rouler de jour et de nuit ici, ce qui est incroyable. Je suis très impatient de commencer la saison désormais, et j’ai hâte d’y être. Ca n’arrive jamais assez vite, mais je me sens bien préparé, et je dois dire que je suis prêt."

Du côté de Nikita Mazepin, qui a bouclé la dernière journée chez Haas F1, la séance s’est bien conclue avec des conditions nocturnes moins perturbées par le vent et le sable qu’avant-hier.

"Les conditions étaient très bonnes aujourd’hui, en comparaison avec la séance de vendredi après-midi où les conditions n’étaient pas bonnes pour trouver la performance de la voiture" note le Russe.

"Cela dit, pour un rookie, c’était une excellente expérience d’apprentissage pour voir comment la voiture se comporte avec moins d’adhérence. Aujourd’hui, nous nous sommes concentrés sur les essais avec peu de carburant pendant la première partie de l’après-midi, puis nous sommes passés à un réservoir plein."

Il tire globalement un bilan positif de ces trois journées avec sa nouvelle équipe : "Nous avons ensuite terminé par des essais d’arrêts au stand très productifs. Les essais ont été amusants, et j’ai réussi à avoir une très bonne courbe d’apprentissage."

"Nous avons commencé par des conditions très difficiles le premier jour, puis nous avons eu une piste avec plus de grip, ce qui nous a donné plus d’opportunités de réaliser un temps. L’année va être longue, mais je pense que nous avons tiré le meilleur parti de ces trois jours et que l’équipe a fait un excellent travail."

Le directeur d’Uralkali Haas F1 Team, Günther Steiner, est content de ces essais débutés vendredi, soit deux jours après le premier démarrage de la monoplace : "C’était une bonne dernière journée, nous avons tout effectué comme prévu sans aucun problème."

"Les pilotes ont fait du bon travail. Ils apprennent et sont assez satisfaits du travail qu’ils ont pu faire. Nous avons fait ce dont nous avions besoin aujourd’hui, et notamment des essais d’arrêts au stand, car c’est bien qu’ils s’habituent à cela en Formule 1."

"Donc, à l’exception du problème hydraulique de vendredi matin, les trois jours d’essais ont été bons avec près de 400 tours effectués. Je suis assez content de la façon dont les essais se sont déroulés."

"Nous devons maintenant examiner toutes les données que nous avons recueillies et nous préparer au mieux pour le Grand Prix de Bahreïn. Les pilotes doivent laisser beaucoup de choses rentrer dans leur esprit la semaine prochaine avant d’aborder le premier week-end de course."

"L’équipe fera de même. Nous avons juste besoin de gagner un peu en performance, mais il y aura mieux à venir. Nous ne savons pas vraiment où nous en sommes, donc nous devons attendre le week-end de course pour avoir une meilleure idée."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less