Brundle : C’est ’fou’ de moins punir un écart de 5 millions

L’ancien pilote de F1 ne comprend pas le dépassement mineur

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 octobre 2022 - 13:23
Brundle : C'est 'fou' (...)

Martin Brundle s’agace contre le manque de clarté et contre le peu de précision de la FIA au sujet des budgets. L’ancien pilote devenu commentateur ne comprend pas que la fédération laisse la possibilité de dépasser de 7 millions avec peu de sanctions à la clé.

"Ce qui me semble fou, c’est qu’une infraction mineure puisse entraîner un dépassement de 5 % du plafond, soit plus de sept millions" a déclaré Brundle sur Sky Sports F1. "Nous savons que cela correspond à une amélioration massive d’une voiture, peut-être même d’une spécification B pour certaines équipes."

"Il faut donc resserrer les choses pour commencer, car quel est l’intérêt d’avoir 140 millions, quel que soit le chiffre final, et d’avoir ensuite cette variation de 5 % ? Je suppose donc que la FIA devra sévir contre toute infraction mineure."

"Mais il semble que cela pourrait terminer avec une réprimande ou une amende. Voudront-ils toucher aux points ? S’agira-t-il de points constructeurs ou de points pilotes pour 2021 ? Les autres équipes disent ’cela leur a donné une longueur d’avance en 2022, les voitures sont reportées pour 2023, donc c’est un gros avantage’."

Vraiment une question d’interprétation ?

Le Britannique s’étonne que l’information selon laquelle Red Bull a dépassé son budget en 2021 soit sortie pendant un week-end de course, et il s’étonne de l’excuse selon laquelle ce serait une question d’interprétation.

"Nous savons maintenant que presque toutes les équipes jouent avec ce système dans le cadre de leur interprétation du règlement à des degrés divers, mais très clairement, et c’est assez étonnant que cette information soit sortie pendant le week-end du Grand Prix de Singapour."

"D’où vient-elle ? Et comment est-elle sortie ? Mais il semble bien que Red Bull ait dépassé la limite. Nous entendons des chiffres de 1,8 millions de livres. Malheureusement, on ne nous l’a pas dit. Nous devons attendre de voir."

"Christian Horner m’a dit que c’est un problème d’interprétation sur un certain nombre d’éléments qu’ils pensaient être en dessous, et certaines choses ont été incluses. Il semble que ce ne soit pas le grand crime que les autres équipes nous ont dit à Singapour."

Brundle pense que la FIA doit oublier l’étape de dépassement mineur, et se concentrer sur le dépassement uniquement à l’avenir, sans quoi des abus auront lieu : "Il faut le resserrer parce que les autres équipes seront sous pression. Le patron de l’équipe va dire ’pourquoi n’avez-vous pas fait ça ?"

"Pourquoi ne pas dépenser un peu trop et payer une amende ou se faire taper sur les doigts et aller un ou deux dixièmes plus vite ?’ Nous avons donc besoin de clarté, et une variation de 5 % est beaucoup trop grande."

Un demi-succès pour le moment

Cependant, il ne nie pas que le plafond budgétaire ait eu un effet bénéfique en réduisant les dépenses colossales des top teams. Mais il pense que désormais, la F1 doit aller plus loin et ne plus laisser de marge.

"Je pense qu’au départ, le concept était d’empêcher les équipes de dépenser 200, 300 ou 40 millions de dollars, ce qui a été fait. Mais maintenant, nous devons nous pencher sur les derniers millions pour être équitables et il s’agit également de maintenir le peloton plus proche sur la grille."

"Donc je pense que fondamentalement, c’est un succès, mais il faut régler les détails maintenant et il faut être clair sur le fait que vous vous en tenez au plafond des coûts ou juste en dessous et que sinon, ça va faire mal."

Brundle se dit toutefois déçu qu’aucun détail sur les chiffres n’ait été communiqué par la FIA : "C’est très décevant que cette information n’ait pas été fournie. Rappelez-vous que nous parlons de la saison 2021, pas de cette saison, alors pourquoi ils n’ont pas pu se réunir, maintenant ils connaissent les détails."

"On peut supposer qu’il y a des querelles en coulisses pour atténuer cela, expliquer et trouver un raisonnement, et c’est très décevant que nous ayons maintenant cette annonce de ce qui s’est passé, mais nous ne connaissons pas les conséquences."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos