Formule 1

Brown s’attend à un Alonso ’redoutable’ chez Renault F1 en 2021

"Il est clair qu’il sera difficile à battre en piste"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 novembre 2020 - 11:58
Brown s’attend à un Alonso ’redoutable’

Zak Brown s’attend à un retour réussi de Fernando Alonso l’an prochain, alors que l’Espagnol reviendra en F1 avec Renault. Les deux hommes ont collaboré chez McLaren et gardent des liens très forts, en dépit d’un palmarès commun loin d’atteindre les objectifs voulus.

"J’ai pris beaucoup de plaisir à courir avec lui" a déclaré le président de McLaren. "Nous avons une relation exceptionnelle. Nous avons eu beaucoup plus de mauvais moments ensemble sur la piste que de bons, malheureusement, et il a une réputation que je n’ai jamais vraiment vue."

"Tout le monde disait qu’il serait difficile à gérer et j’ai trouvé qu’il était assez facile de travailler avec lui. Son éthique de travail et son intelligence sont sans pareilles et je pense que chez Renault, il sera un concurrent redoutable."

"C’est probablement le pilote le plus polyvalent avec lequel j’ai travaillé pendant ma courte période en Formule 1 et je pense que la vitesse sera certainement au rendez-vous, donc il est clair qu’il sera difficile à battre en piste."

Brown se satisfait de ne jamais avoir eu de tensions avec Alonso, en dépit d’une aventure très compliquée chez McLaren. Les deux hommes ont aussi participé à l’Indy 500 et au Daytona 500, qu’Alonso a disputé avec United Autosports une année, et l’Américain garde de très bons souvenirs de ces moments.

"Ayant déjà piloté moi-même, je ne sais pas si c’est parce que j’ai un peu l’esprit de pilote, que je travaille avec les pilotes un peu différemment. Mais bien que nous ayons passé trois horribles années ensemble, nous n’avons jamais eu d’incidents."

"Il a tout donné à chaque tour, chaque week-end, que ce soit pour la septième ou la dix-septième place. C’est un vrai pro. Aller à Indianapolis en 2017, c’était génial. Je pense que nous avons choqué le monde entier avec cette décision, et il a mené 27 tours, donc c’était un grand moment."

"Ça s’est terminé en larmes bien sûr, avec un moteur qui a lâché. Puis 2019 a été un désastre à Indy et là encore, il a été très pro. Je l’ai laissé aller au Mans, qu’il a gagné, nous avons fait Daytona ensemble, donc j’ai une relation exceptionnelle avec lui et un énorme respect."

McLaren

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less