Formule 1

Briatore veut des pneus plus simples en Formule 1

C’est un facteur de déséquilibre supplémentaire

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 mai 2019 - 16:46
Briatore veut des pneus plus simples en

Flavio Briatore juge que, malgré la simplification de l’affichage des composés des pneumatiques, désormais tous indiqués par durs, médiums ou tendres malgré l’utilisation de cinq composés différents, les gommes sont encore trop compliquées à comprendre pour les équipes.

Selon lui, le fait d’utiliser des composés différents à chaque course et de ne pas en avoir que trois rend le travail des équipes trop difficile et crée un déséquilibre supplémentaire.

"D’une course à l’autre ils les changent et certaines équipes les comprennent, d’autres non. C’est une loterie" regrette l’ancien dirigeant de Renault.

"Ce serait mieux de donner à tout le peloton des pneus tendres pour les qualifications et un train pour la course. Garder les mêmes pendant quatre ans pour que ceux qui ne les comprennent pas finissent tôt ou tard par les comprendre."

Selon lui, les reproches s’accumulent mais personne ne prend de décision : "Dans les commentaires que j’entends, il s’agit toujours des pneus, mais tout le monde s’en fout."

Il est également revenu sur l’échec de Ferrari et de Charles Leclerc en qualifications à Monaco et juge sévèrement l’erreur de la Scuderia : "Tout le monde sait que les circuits vont en s’améliorant."

"Même en F3 la piste gagne trois dixièmes par tour, tout le temps, et Ferrari garde quand même son pilote dans les stands ?" s’interroge l’Italien, estimant que les responsables de la stratégie de Ferrari sont "arrivés en F1 jeudi".

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less