Formule 1

Brawn balaie la polémique : la performance de Russell devait être récompensée

Il répond aux critiques après ce week-end de course

Recherche

Par Alexandre C.

31 août 2021 - 13:51
Brawn balaie la polémique : la (...)

Le déroulement du dimanche de « course » ou plutôt de non-course en Belgique a fait parler et réagir. Plusieurs pilotes comme Lewis Hamilton et Sebastian Vettel ont dénoncé la gestion par la FIA, notamment l’attribution de points pour des tours effectués derrière une voiture de sécurité. La question du remboursement des fans est elle aussi sur la table et est encore loin d’être réglée.

La FOM se retrouve au centre des interrogations sur les aspects commerciaux et pécuniaires de cette opération. Lewis Hamilton a même dénoncé publiquement une gestion des événements guidée par l’argent.

C’est dans ce contexte que Ross Brawn, manager des sports mécaniques pour Liberty Media, s’exprimait dans une chronique assez attendue…

Sans répondre directement au pilote Mercedes, Ross Brawn rend justice à la gestion par Michael Masi, le directeur de course de la FIA, des événements, ne parlant en aucun cas d’une éventuelle pression de la FOM sur le processus.

« Je me sens mal pour les fans, qui sont venus par milliers et ont bravé des conditions constamment humides dans les tribunes pour soutenir leurs héros. Ils ont fait preuve d’un tel dévouement et n’oublieront jamais ce week-end. »

Malheureusement, le temps a joué contre nous. Il était implacable. La FIA a fait tout ce qu’elle pouvait, envoyant les voitures deux fois derrière la voiture de sécurité pour évaluer les conditions. Ce n’était pas tant l’intensité de la pluie qui posait problème, mais plutôt le fait qu’elle était constante, ce qui a entraîné une très mauvaise visibilité. »

« Il est assez rare de voir un week-end où la météo a été aussi intense, de manière aussi constante. Tous les efforts ont été faits pour que la course se déroule en toute sécurité. Normalement, il y a une fenêtre dans laquelle vous pouvez faire rentrer la voiture de sécurité, mais cela n’a pas été possible. »

« Au final, la sécurité passe avant tout. Et ce n’était pas assez sûr pour continuer la course. La FIA a donc fait de son mieux dans des circonstances très difficiles, comme nous n’en avions pas vu depuis des décennies. »

La polémique concerne notamment l’attribution de demi-points pour une absence totale de course. Mais pour Ross Brawn, qui rejoint ainsi l’argumentaire de Max Verstappen et de George Russell, il fallait aussi que les performances des qualifications soient récompensées : l’injustice est donc loin d’être totale.

« Des demi-points ont été attribués. Ce n’est pas idéal mais si vous ne pouvez pas récompenser quelqu’un pour la course, récompensez-le pour sa bravoure lors des qualifications. Un tour comme George Russell a fait en qualification, en l’absence d’une course complète, devrait être récompensé. »

« Comme je l’ai dit, ce n’est pas idéal, mais c’est là où nous en sommes. La météo n’était tout simplement pas de notre côté dimanche. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less