Alonso : La direction de course ’inquiète’ les pilotes de F1

Des tensions entre le GPDA et Wittich ?

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 mai 2022 - 14:02
Alonso : La direction de course (...)

Fernando Alonso a révélé lors d’une interview que les pilotes de F1 étaient inquiets face à la gestion de la direction de course de la FIA. Niels Wittich et Eduardo Freitas ont remplacé Michael Masi cet hiver, mais des tensions ont déjà eu lieu.

A Miami notamment, les pilotes avaient demandé l’installation d’une barrière TecPro à la chicane après l’accident de Carlos Sainz. Il a été confirmé que la barrière était disponible, mais Wittich a refusé de l’installer, assurant que la sécurité n’était pas une inquiétude.

Ils avaient reçu la même réponse après avoir demandé la suppression du vibreur qui avait déséquilibré les Alpine d’Alonso et Esteban Ocon à Djeddah, et qui avait provoqué l’énorme accident de Mick Schumacher.

Ainsi, le pilote Alpine F1 révèle désormais que les décisions de la direction de course ne plaisent pas aux pilotes, qui s’en inquiètent. Sans que l’on sache exactement ce qu’il sous-entend, cela confirme les tensions entre les pilotes et le directeur de course.

"La chose la plus inquiétante est la direction de course et les commissaires" a révélé Alonso. "Avec tous les changements qui ont eu lieu, ils ne se sont pas trop bien adaptés et c’est une préoccupation pour tous les pilotes en ce moment."

Un bon retour en F1 qui n’était "pas garanti"

Alonso a fait son retour en Formule 1 l’année dernière avec Alpine F1, après deux années dans d’autres disciplines. Malgré quelques premières courses difficiles en 2021, il se félicite d’une bonne compétitivité, avoir craint de ne pas réussir à se remettre dans le bain, comme Michael Schumacher entre 2010 et 2012.

"Je dirais que c’était un bon retour pour moi personnellement. Je me sentais bien. Je me sentais compétitif, ce qui n’est jamais une garantie. Tout le monde s’attendait à ce que je sois rapide, mais après deux ans hors du sport, tout peut arriver."

"J’étais heureux de me sentir compétitif et dans le rythme. Je dirais peut-être que les cinq premières courses de l’année dernière ont été difficiles pour moi, et que je n’étais pas super compétitif au début."

"Mais après cela, je suis fier de ce que nous avons réalisé, et cette année nous avons été plus compétitifs que l’année dernière. Mais nous n’avons pas encore marqué autant de points parce que beaucoup de choses se sont produites dans les cinq premières courses."

Alpine F1 Team - Renault

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos